Pirole
Pyrola chlorantha
Pyrola chlorantha (pirole verdâtre, pirole à fleurs verdâtres)
Photo prise le 10/06/05 dans la forêt de Boucheville

Les piroles, ou pyroles (genre Pyrola, famille des éricacées, à laquelle appartiennent la bruyère et le rhododendron), sont des plantes vivaces à feuilles coriaces, luisantes, persistantes, presque toutes disposées en rosette basale (les rares feuilles caulinaires sont réduites à des écailles). Les fleurs, groupées en racèmes assez lâches, peuvent être rosées ou blanches, ou encore d’un blanc verdâtre. Elles ont un calice à cinq sépales soudés entre eux dans leur partie inférieure, et une corolle campanulée à cinq pétales libres entourant dix étamines et un style creux à stigmate à cinq lobes. Ovaire à cinq loges, donnant un fruit (capsule) qui comporte de nombreuses graines et s’ouvre par cinq valves.

Le nom du genre est un diminutif de pirus (le poirier), métaphore liée à la forme des feuilles.

Espèces du genre Pyrola en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Pyrola chlorantha Sw.

Pyrola media Sw.

Pyrola minor L.

Pyrola rotundifolia L.

Deux espèces, très proches, ont parfois été classées dans le même genre : Orthillia secunda (L.) House (la pirole unilatérale) et Moneses uniflora (L.) A. Gray (la pirole à une fleur).

Espèces décrites ici :

Pyrola chlorantha (pirole verdâtre, pirole à fleurs verdâtres) : espèce qui pousse dans les bois clairs, surtout en moyenne montagne dans notre département. Outre ses pétales verdâtres, on la reconnaît à son style qui dépasse la corolle. Nom catalan : pírola cloranta. Photo prise dana la forêt de Boucheville le 10/06/05

Pyrola minor (petite pirole) : autre espèce plutôt montagneuse rencontrée dans les bois ou à proximité. Corolle blanc rosé. Style ne dépassant pas la corolle. Nom catalan : pírola petita. Photo prise au col de Jau le 23/06/05

Moneses uniflora (pirole à une fleur) : plante vivace de 5 à 15 cm poussant en montagne, de 600 à 2100 mètres, dans les bois et les forêts, notamment de conifères. Feuilles à long pétiole et à limbe arrondi, finement denté en scie dans sa partie supérieure. Fleur blanche solitaire à l’extrémité d’un pédoncule incliné. Petit calice à cinq sépales ovales un peu frangés. Pétales très étalés. Le filet des étamines est renflé à la base. Style court persistant terminé par un stigmate à cinq lobes nettement distincts. Floraison en juin-juillet. Nom catalan : pírola uniflora. Photo prise au col de Mantet le 20/06/07.

Moneses uniflora (pirole à une fleur) : fleur vue du dessous. Photo prise au col de Mantet le 20/06/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil