Le genre Prunus
Prunus dulcis (Mill.) D.A.Webb (amandier)
Photo prise le 20/03/05 à Camélas

Le genre Prunus, de la famille des rosacées, est très important dans la mesure où il contient quelques-uns des arbres fruitiers les plus courants : le prunier bien sûr, mais aussi l’amandier, le cerisier, l’abricotier ou le pêcher. Il comporte également des arbrisseaux fréquents dans les lieux incultes, par exemple le prunellier ou le bois de sainte Lucie, ou encore des arbres ou des arbrisseaux plantés pour leur valeur décorative, notamment dans les haies (le laurier-cerise).

Caractéristiques communes : arbres ou arbrisseaux généralement caducs, plus rarement persistants (Prunus laurocerasus), à feuilles simples, pétiolées (pétiole souvent glanduleux), dentées ou denticulées. Fleurs à cinq sépales et cinq pétales, avec de nombreuses étamines entourant un style solitaire. Le fruit est une drupe (fruit à noyau contenant généralement une seule graine).

Espèces du genre Prunus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Prunus armeniaca L.

Prunus avium (L.) L.

Prunus brigantina Vill.

Prunus cerasifera Ehrh.

Prunus cerasus L.

Prunus domestica L.

Prunus dulcis (Mill.) D.A.Webb

Prunus laurocerasus L.

Prunus lusitanica L.

Prunus mahaleb L.

Prunus padus L.

Prunus persica (L.) Batsch

Prunus prostrata Labill.

Prunus serotina Ehrh.

Prunus spinosa L.

Prunus tenella Batsch

Prunus virginiana L.

Espèces décrites ici :

Prunus dulcis (Mill.) D.A.Webb (amandier) : c’est, avec le mimosa, le premier arbre qui fleurit dans notre région, souvent dès janvier. Originaire d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale, il est soit planté, soit naturalisé. Feuilles oblongues-lancéolées. Fleurs blanches à rose pâle. Fruit ovale, peu charnu, de couleur vert pâle, à noyau contenant une ou deux graines, douces ou amères (les amandes). Nom catalan : ametller. Photo prise à Camélas le 20/03/05

Prunus persica (L.) Batsch (pêcher) : petit arbre originaire d’Asie orientale, à branches élancées, cultivé en Roussillon depuis plusieurs siècles. Les fleurs sont généralement roses, parfois rouges (floraison à la fin de l’hiver avant l’apparition des feuilles). Les feuilles sont glabres, à court pétiole non glanduleux, à limbe allongé et luisant à l’avers. Les fruits varient selon les variétés : ils peuvent être duveteux ou lisses (brugnons et nectarines), à noyau adhérent ou non. Nom catalan : presseguer. Photo prise à Corbère-les-Cabanes le 28/03/05.

Prunus armeniaca L. (abricotier) : originaire d’Asie, cultivé ou subspontané, ce petit arbre peut atteindre 6 à 8 m. Les feuilles sont roulées en long avant leur épanouissement. Leur limbe est ovale, doublement denté, terminé en pointe aiguë. Fleurs blanches, parfois rosées, solitaires ou par deux, portant de 15 à 30 étamines qui entourent un long style à un stigmate. Floraison précoce (dès février ou mars). Fruit orangé, ovale, velu et velouté à l’extérieur. Nom catalan : albercoquer. Photo prise à Salses le 15/03/06.

Prunus cerasus L. ou Prunus avium (L.) L. (cerisier) : les deux espèces étant souvent hybridées, la distinction n’est pas commode à faire quand il s’agit de cerisiers cultivés. Originaire d’Asie, l’arbre est cultivé en Europe occidentale depuis l’Antiquité. Fleurs blanches. Fruits rouges. On précisera qu’à l’état sauvage Prunus avium est le merisier ou cerisier des oiseaux, tandis que Prunus cerasus est le griottier, ou cerisier aigre. Nom catalan : cirerer. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/06/04.

Prunus mahaleb L. (bois de sainte Lucie, cerisier de sainte Lucie) : arbrisseau ou petit arbre poussant dans les prés secs et rocailleux, le plus souvent sur sol calcaire. L’écorce luisante resemble à celle du cerisier. Feuilles finement dentées, à pétiole glanduleux. Petites fleurs blanches en corymbes, très parfumées (avril-mai). Les fruits, de la taille d’un pois, sont légèrement ovoïdes et noirs à maturité, d’un goût amer. Nom catalan : cirerer de guineu. Photo prise à Périllos le 28/04/05.

Prunus spinosa L. (prunellier) : arbrisseau fortement épineux poussant dans les haies ou à l’orée des bois. Feuilles ovales, finement dentées. Nombreuses fleurs blanches d’environ 1 cm. Les fruits, d’un bleu noirâtre, ne sont pas comestibles avant l’hiver. On les utilise surtout pour faire des liqueurs ou des eaux-de-vie. Nom catalan : aranyoner. Photo prise à Montalba-le-Château le 06/10/05.

Prunus spinosa L. (prunellier) : fleurs. En principe, la floraison a lieu au printemps, avant l’apparition des feuilles, mais l’arbrisseau refleurit parfois en automne, c’est le cas ici. Photo prise à Montalba-le-Château le 06/10/05.

Prunus laurocerasus L. (laurier-cerise, laurier du Caucase) : arbrisseau originaire d’Asie mineure, fréquemment planté dans les haies. Nombreuses feuilles coriaces à avers brillant, denticulées, elliptiques à lancéolées. Petites fleurs blanches en racèmes érigés poussant à l’aisselle des feuilles. Le fruit est une petite drupe, noire à maturité, toxique. Nom catalan : llorer-cirerer. Photo prise le 17/03/04 à Ille-sur-Tet.

Prunus lusitanicus L. (laurier du Portugal) : comme son nom l’indique, cet arbrisseau est assez courant dans la péninsule Ibérique, on le rencontre aussi dans le sud-ouest de la France (espèce protégée nationalement). Il mesure de 2 à 5 m. Les feuilles persistantes sont luisantes, ovales-lancéolées, bordées de petites dents. Inflorescence en racème érigé ou ascendant, petites fleurs blanches. Les fruits sont des drupes ovoïdes, passant du vert ou rouge, puis au noir à maturité. Floraison en mai-juin. Nom catalan : llorer-cirerer de Portugal. Photo prise à Bouillon (50) le 21/08/10 (arbuste cultivé).
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil