Poirier
Pyrus spinosa
Pyrus spinosa Forssk. (poirier à feuilles d’amandier)
Photo prise le 07/10/05 à Castelnou

Le genre Pyrus regroupe les diverses espèces de poiriers, arbres ou arbrisseaux appartenant à la famille des rosacées. L’espèce cultivée pour ses fruits est Pyrus communis. Parmi les espèces sauvages, notre département connaît surtout Pyrus spinosa (syn. Pirus ou Pyrus amygdaliformis), le poirier à feuilles d’amandier, fréquent dans les garrigues, mais dont les fruits sont malheureusement immangeables.

Les poiriers en fleurs se reconnaissent notamment à leurs anthères pourpres ou violacées et à leurs cinq styles libres jusqu’à la base. La corolle est blanche, à cinqpétales libres, et les fleurs n’ont aucun parfum particulier. Les fruits sont des drupes très charnues, mais contrairement au genre Prunus les noyaux sont à peine visibles, réduits à des sortes de lamelles entourant les graines.

Espèces du genre Pyrus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Pyrus communis L.

Pyrus cordata Desv.

Pyrus nivalis Jacq.

Pyrus pyraster (L.) Du Roi

Pyrus salviifolia DC.

Pyrus spinosa Forssk.

Pyrus spinosa Forssk. (poirier à feuilles d’amandier) : petit arbre ou arbrisseau épineux ou inerme, à nombreuses branches tourmentées, poussant dans les lieux arides et rocailleux. Feuilles entières, parfois denticulées à la pointe, à revers cotonneux quand elles sont jeunes. Les fruits sont globuleux, ressemblant plus à de petites pommes qu’à des poires, de couleur jaunâtre à maturité. Ils ne peuvent être consommés en raison de leur amertume. Nom catalan : perelloner. Photo prise à Castelnou le 14/04/05.

Pyrus spinosa Forssk. (poirier à feuilles d’amandier) : détail des fruits. Photo prise à Castelnou le 07/10/05.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil