Rhododendron
Rhododendron ferrugineum
Rhododendon ferrugineum (rhododendron ferrugineux)
Photo prise le le 30/06/05 dans la vallée d’Eyne

Il existe dans le monde de très nombreuses espèces du genre Rhododendron (famille des éricacées), dont beaucoup sont cultivées dans les jardins. L’Europe occidentale ne connaît que deux espèces indigènes, toutes deux montagneuses : Rhododendron hirsutum L., qui pousse surtout dans les Alpes de Suisse, et Rhododendron ferrugineum L., le rhododendron ferrugineux, espèce très répandue dans les Alpes, le Jura et les Pyrénées, où elle est la plante la plus caractéristique de l’étage subalpin.

Le mot rhododendon signifie en grec « arbre rose », allusion à la couleur des fleurs. Les rhododendrons sont des sous-arbrisseaux à feuilles persistantes, alternes, ovales, rapprochées au sommet des rameaux. Calice à cinq divisions. Corolle un peu irrégulière, en entonnoir ou en cloche, à cinq lobes largement étalés. Dix étamines. Le fruit est une capsule à cinq loges.

Espèces décrites ici :

Rhododendron ferrugineum (rhododendron ferrugineux) : la plante doit son qualificatif au fait que les feuilles, coriaces, prennent rapidement au revers une teinte couleur de rouille. Inflorescence assimilable à une petite ombelle portant généralement de quatre à douze fleurs dont la couleur varie du rose au rouge sombre. Calice très petit. Floraison en juin-juillet (lieux rocailleux, pâturages, bois clairs). Toute la plante est rès toxique. Noms catalans : boix florit, boix de muntanya, boix de Núria, boix de la Mare-de-Déu, neret. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil