Vélar
Erysimum seipkae Polatschek (vélar des Pyrénées) ?
Photo prise le 30/06/05 dans la vallée d’Eyne

Les vélars sont des plantes de la famille des brassicacées (ou crucifères) appartenant à divers genres botaniques, les principaux étant Erysimum et Sisymbrium (les plantes de ce dernier genre sont aussi appelées parfois vélarets). La distinction entre les divers genres et espèces est assez difficile à faire. Les plantes du genre Erysimum se reconnaissent à leurs feuilles simples (parfois légèrement dentées), tandis que celles de Sisymbrium sont pennatifides. Dans les deux cas les fleurs sont presque toujours jaunes (celles de Sisymbrium plus petites), à quatre pétales, groupées en racèmes simples. Les fruits sont de longues siliques.

À noter que l’espèce la plus connue du genre Erysimum est la giroflée, Erysimum cheiri, qui figure sur une autre page.

Espèces décrites ici :

Erysimum seipkae Polatschek (vélar des Pyrénées) ? : détermination incertaine, mais les feuilles étroites légèrement spatulées semblent aller dans ce sens (autre solution : Erysimum ochroleucum, le vélar prostré). Plante vivace de petite taille, à souche ligneuse poussant en altitude, dans les éboulis et les interstices des rochers. Nom catalan : inconnu. Photo prise dans la vallée d’Eyne le 30/06/05

Erysimum ochroleucum (Schleich.) DC. (vélar prostré, vélar retombant, vélar jaunâtre) : très proche du précédent, pousse dans les rochers et les éboulis des montagnes calcaires. C’est une plante vivace à souche épaisse. Les feuilles étroites peuvent être entières mais portent souvent quelques dents çà et là. Fleurs odorantes, jaune pâle ou jaune citron. Les fruits sont des siliques étalées-dressées, épaisses, bosselées, à bec long. Floraison de mai à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise au mont Ventoux (84) le 09/06/11.
Erysimum ruscinonense Jord. (vélar du Roussillon, vélar de Provence) ? : là encore, la détermination est difficile, tant il y a eu de variations dans le nom des espèces. C’est une plante de 30 à 60 cm, à tige anguleuse, à feuilles caulinaires nombreuses, longues, étroites, entières ou légèrement sinuées-dentées. Elle pousse sur les talus, au bord des routes ou des chemins, dans les lieux rocailleux. Fleurs jaune pâle, en racème relativement peu fourni. Calice au moins aussi long que le pédicelle. Floraison de mai à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Montferrer le 05/06/07.

Erysimum ruscinonense Jord. (vélar du Roussillon, vélar de Provence) ? : vue générale. Photo prise à Montferrer le 05/06/07.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil