Solidage (verge-d’or)
Solidago virgaurea (solidage verge-d’or, verge-d’or)
Photo prise le 26/07/05 au Callau (col de Jau)

Le genre Solidago (les solidages) regroupe quelques plantes à fleurs jaunes de la famille des astéracées (ou composées). On rappellera que les composées se caractérisent par une inflorescence en capitule portant de nombreuses fleurs tubulées, ligulées ou les deux. Dans ce genre, les fleurs périphériques sont ligulées, femelles, au nombre de cinq à dix. Quant aux fleurs du disque, elles sont hermaphrodites et tubulées. Le genre est constitué de plantes vivaces à feuilles alternes simples, entières ou faiblement dentées. Les fruits sont des akènes à peu près cylindriques surmontés chacun d’une aigrette de poils disposés sur un seul rang. L’espèce la plus répandue est Solidago virgaurea, la verge-d’or, dont il existe plusieurs sous-espèces et variétés.

Le genre doit son nom aux propriétés vulnéraires de certaines espèces, censées soigner, “consolider” les blessures.

Espèces du genre Solidago en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Solidago canadensis L.

Solidago gigantea Aiton

Solidago graminifolia (L.) Salisb.

Solidago virgaurea L. subsp. alpestris (Waldst. & Kit. ex Willd.) Gremli

Solidago virgaurea L. subsp. macrorhiza (Lange) Nyman

Solidago virgaurea L. subsp. rupicola (Rouy) Lambinon

Solidago virgaurea L. subsp. virgaurea

Espèces décrites ici :

Solidago virgaurea (solidage verge-d’or, verge-d’or) : plante multiforme poussant dans les prés, les bois, les lieux rocailleux, en plaine ou en altitude. La tige est érigée. Les feuilles sont généralement ovales et étroites, pointues aux deux extrémités, à très court pétiole. Les capitules sont groupés en racèmes plus ou moins resserrés et allongés. Leur involucre est composé de bractées inégales à bords membraneux. Floraison durant tout l’été. Nom catalan : vara-d’or. Photo prise au Callau, col de Jau, le 26/07/05

Solidago gigantea (solidage géant) : probablement absente de notre département, sinon dans les jardins d’agrément, cette plante très florifère, originaire d’Amérique du Nord, est abondante dans une grande partie de la France, de la plaine à la moyenne montagne. C’est une plante vivace, à tiges érigées, pouvant dépasser deux mètres, à feuilles allongées terminées en pointe. Capitules jaune vif en panicules. Floraison de juillet à septembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise dans le Haut-Jura le 12/08/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil