Panais
Pastinaca sativa L. (panais cultivé)
Photo prise le 15/08/06 en Champagne

Ancêtre ou cousin de la carotte, le panais est une plante dont on a pendant des siècles consommé la racine, aujourd’hui tombée en désuétude. L’ensemble de la plante fournit un excellent fourrage, notamment pour les chevaux. Son nom latin (pastinaca), qui désignait déjà la même plante chez les Romains, est d’origine incertaine. Il pourrait être issu du mot pastinum (= houe), ou encore de pastus (= nourriture).

Le genre Pastinaca appartient à la famille des apiacées (ou ombellifères). Il est représenté par deux espèces, Pastinaca latifolia (Duby) DC., endémique de la Corse, et Pastinaca sativa L., le panais cultivé ou panais-légume, ici décrit, présent dans tout l’hexagone.

C’est une plante bisannuelle très fréquente au bord des chemins ou des routes, dans les prés, sur les coteaux, qui fleurit de juillet à septembre. Elle mesure de 50 cm à 1 m en général. La tige est plus ou moins sillonnée, les feuilles sont poilues, au moins sur la face inférieure. Elles sont divisées en segments (de 5 à 11) portant souvent de 2 à 5 lobes crénelés. Ombelle composée de 4 à 10 rayons généralement inégaux. Fleurs jaunes à pétales entiers. Fruits à contour ovale.

Pastinaca sativa (panais cultivé) : fleurs. Nom catalan : xirivia vera. Photo prise en Champagne le 15/08/06.

Pastinaca sativa (panais cultivé) : fruits. Photo prise en Champagne le 15/08/06.

Pastinaca sativa (panais cultivé) : feuilles et tige. Photo prise en Champagne le 15/08/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil