Pétasite
Petasites pyrenaicus (héliotrope d’hiver, pétasite des Pyrénées, pétasite odorant), syn. Petasites fragrans
Photo prise le 23/02/07 à Llauro

Les pétasites (genre Petasites, famille des astéracées ou composées) sont des plantes assez proches du tussilage, Linné les avait d’ailleurs classés dans le genre Tussilago. Ils ont comme lui des tiges molles, et comme lui certaines espèces fleurissent avant l’arrivée des feuilles. Ces feuilles sont parfois assez spectaculaires, pouvant atteindre 50 cm de diamètre pour Petasites albus et jusqu’à 1 m pour Petasites hybridus, deux plantes inconnues dans notre région. La principale particularité du genre, c’est que certains pieds ne comportent presque que des fleurs femelles, tandis que d’autres ne comportent presque que des fleurs hermaphrodites.

Le genre doit son nom aux grandes feuilles de certaines espèces, comparées à des bérets ou des chapeaux (grec petasos = chapeau, parasol).

Espèces du genre Petasites en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Petasites albus (L.) Gaertn.

Petasites hybridus (L.) G.Gaertn., B.Mey. & Scherb.

Petasites paradoxus (Retz.) Baumg.

Petasites pyrenaicus (L.) G.López

Petasites pyrenaicus (héliotrope d’hiver, pétasite des Pyrénées, pétasite odorant), syn. Petasites fragrans : plante méditerranéenne de petite taille, très rare dans notre département, qui pousse dans les lieux humides, au bord des chemins, et fleurit de l’hiver au printemps. Les feuilles basales poussent en même temps que les fleurs. Elles sont vert clair, arrondies, en coeur à la base, finement crénelées. Les feuilles caulinaires se présentent sous forme de gaine. Tige molle, velue. Capitules roses en grappe lâche. Fleurs délicatement parfumées (parfum de vanille). Nom catalan : barretera. Photo prise à Llauro le 23/02/07

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil