Tomate
Lycopersicon esculentum Mill. (tomate)
Photo prise le 20/10/06 à Bompas

La tomate est certes d’abord une plante cultivée, mais il est fréquent de la rencontrer en dehors des jardins, dans les terrains vagues, les dépôts d’ordures, les sols riches en matières organiques, ce qui n’est guère appétissant et ne donne pas forcément envie d’en manger les fruits. C’est une plante originaire d’Amérique centrale et du Sud, introduite en Europe au XVIe siècle, d’abord cultivée comme plante ornementale (on n’en consommera les fruits qu’à partir du XVIIIe siècle). Elle appartient à la famille des solanacées, et est le seul représentant du genre Lycopersicon (terme qui signifie “pêche de loup”, preuve du peu d’engouement qu’on avait pour elle autrefois). À noter que Linné l’avait classée dans le genre Solanum (comprenant les morelles, la pomme de terre et l’aubergine), et que certains botanistes envisagent de la réintroduire dans ce genre.

C’est une plante annuelle, velue, aux tiges rampantes ou grimpantes. Les feuilles sont pennées, avec une alternance plus ou moins régulière de grandes et de petites folioles de forme plus ou moins ovale, parfois lobées ou crénelées à la base. Elles dégagent une odeur aromatique au froissement. Calice vert très velu, à dents assez étroites et aiguës, réfléchi lors de la fructification. Corolle jaune (1,5 à 2,5 cm) à pétales réfléchis. Les organes sexuels sont groupés en une sorte de cône jaune. Le fruit est une grande baie charnue, rouge le plus souvent, contenant de nombreuses graines. Floraison du début de l’été à l’automne.

Lycopersicon esculentum Mill. (tomate) : feuilles et fruits. Nom catalan : tomatera. Photo prise à Bompas le 20/10/06.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil