Tordyle
Tordylium maximum L. (grand tordyle, tordyle élevé), détail des fleurs.
Photo prise le 06/06/06 à Trévillach

Le genre Tordylium, de la famille des apiacées (ou ombellifères), est représenté en France par deux espèces : Tordylium apulum L., le tordyle d’Apulie, et Tordylium maximum L., le grand tordyle. Si la première espèce, bien que méditerranéenne, semble inconnue dans notre département, la seconde y est très répandue, poussant dans les lieux incultes, au bord des chemins et près des haies, de préférence sur sol calcaire.

C’est une plante bisannuelle de 30 à 80 cm, parfois plus, à tige rugueuse. Les feuilles sont pennatiséquées, à 5 ou 7 lobes crénelés, le terminal plus long que les autres, en particulier pour les feuilles du haut de la tige. Inflorescence en petite ombelle à rayons couverts de poils raides, avec bractées et bractéoles linéaires et velues. Les fleurs, très petites, sont blanches ou rosées, à pétales largement échancrés, l’extérieur plus grand que les autres. Ces pétales ont des formes irrégulières, le même pétale ayant souvent deux lobes de taille très différente l’un de l’autre. Floraison de juin à août.

Le genre Tordylium est surtout reconnaissable à ses fruits velus, à peu près circulaires et plats, à rebord très épaissi et plus ou moins crénelé (le crénelage est très net chez Tordylium apulum).

Le mot grec tordylon désignait un certain nombre d’ombellifères, sans qu’on en sache plus.

Tordylium maximum L. (grand tordyle, tordyle élevé) : inflorescence. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Trévillach le 06/06/06.

Tordylium maximum L. (grand tordyle, tordyle élevé) : feuille et tige. Photo prise à Taurinya le 04/06/06.

Tordylium maximum L. (grand tordyle, tordyle élevé) : feuille supérieure à segment terminal très allongé. Photo prise à Taurinya le 04/06/06.

Tordylium maximum L. (grand tordyle, tordyle élevé) : fruit. Photo prise à Ille-sur-Tet le 12/06/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil