Trinie
Trinia glauca (L.) Dumort. (trinie commune, trinie glauque)
Photo prise le 01/05/06 à Cases-de-Pène

Le genre Trinia, de la famille des apiacées (ou ombellifères) est représenté en France par une seule espèce, Trinia glauca, la trinie glauque ou commune, plante bisannuelle ou vivace. Le nom du genre est dédié au botaniste russe Trinius (1778-1844).

La plante, qui n’est pas forcément glauque, pousse sur les coteaux, les pelouses sèches et les lieux rocailleux, avec une préférence pour le calcaire. D’une hauteur de 10 à 30 cm, on la reconnaît à son port très ramifié dès la base. Les feuilles sont deux ou trois fois divisées en segments très étroits. L’inflorescence ne porte pas de bractées ; c’est une ombelle d’ombellules formée de 4 à 8 rayons inégaux. Les fleurs, d’un blanc cassé, sont soit mâles, soit femelles, portées en principe sur des pieds différents (plante dioïque). Les pétales, entiers et aigus, sont enroulés vers l’intérieur. Le fruit, ovoïde, est pourpre noirâtre à maturité, conservant les deux styles persistants. Floraison de mai à juillet.

Trinia glauca (L.) Dumort. (trinie commune, trinie glauque) : fleurs. Nom catalan : trínia. Photo prise à Cases-de-Pène le 01/05/06
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil