Arum
Arum italicum Mill. (arum d’Italie, gouet d’Italie)
Photo prise le 10/05/07 au Racou

Les arums (genre Arum) sont des plantes monocotylédones de la familles des aracées, à laquelle appartiennent aussi l’arisarum et le calla. La principale caractéristique des aracées est leurs inflorescences : elles sont composées d’un épi charnu en forme de colonne, appelé aussi spadice, qui porte de minuscules fleurs parfois hermaphrodites, le plus souvent mâles ou femelles. Cet épi est lui-même entouré d’une grande bractée, souvent en forme de cornet, portant le nom de spathe. Les fruits, remplaçant les fleurs le long du spadice, sont des capsules globuleuses indéhiscentes.

Les arums sont des plantes herbacées vivaces, à tige souterraine renflée en tubercule. Les feuilles, généralement en forme de fer de flèche, ont un pétiole engainant à la base. Le spadice terminé en massue porte des groupes de fleurs femelles, mâles, stériles (ou avortées). Les fruits, rouges et charnus, renferment une ou plusieurs graines arrondies.

Espèces du genre Arum en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Arum cylindraceum Gasp.

Arum italicum Mill.

Arum maculatum L.

Arum pictum L.f.

Espèces décrites ici :

Arum italicum Mill. (arum d’Italie, gouet d’Italie) : plante de 25 à 60 cm qui pousse dans les bois et les haies. Elle développe ses feuilles en automne et fleurit au printemps (avril-mai). Les feuilles sont luisantes, veinées de blanc, à limbe en fer de flèche avec deux oreillettes à la base. La spathe, d’une blanc jaunâtre ou verdâtre, en forme de cornet, est fendue en long jusqu’à la base. Le prolongement de l’épi est d’un jaune clair un peu orangé. Noms catalans : arum, orella d’ase, rapa femella, sarriassa. Photo prise au Racou le 10/05/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil