Chondrille
Chondrilla juncea L. (chondrille effilée, chondrille à tiges de jonc)
Photo prise le 05/09/07 à Py

Le genre Chondrilla appartient à la famille des astéracées (ou composées), dans laquelle les fleurs sont groupées en capitules entourés d’un involucre de bractées. Il est représenté en France par trois espèces :

Chondrilla acanthophylla Borkh., rencontrée dans le Massif Central ;
Chondrilla chondrilloides (Ard.) H.Karst., dont la présence reste à confirmer et qu’on rencontre surtout en Suisse ;
Chondrilla juncea L., l’espèce de loin la plus répandue, présente pratiquement dans toute la France, même si elle est assez rare dans le nord du pays.

Le nom du genre signifie en grec “grumeau”, les auteurs donnant des explications différentes. Pour les uns, il évoque l’aspect grumeleux de l’involucre, pour d’autres le fait que le latex devient grumeleux en séchant. Ce genre est surtout caractérisé par la forme des fruits, munis d’un bec très grêle entouré à sa base par une couronne d’écailles (épineuses ou non). Le bec est terminé par une aigrette de poils blancs denticulés, non plumeux. Les fleurs, toutes ligulées, sont jaunes.

Description de Chondrilla juncea : plante bisannuelle ou vivace poussant dans les champs, sur les talus, les lieux sablonneux, au bord des chemins ou des voies ferrées, mesurant entre 30 et 130 cm. Elle se caractérise notamment par ses rameaux glabres, effilés, semblables à des tiges de jonc, portant des feuilles peu développées. Les feuilles basales, en rosette, sont le plus souvent absentes lors de la floraison. Les feuilles caulinaires sont étroites, entières ou légèrement dentées. Les capitules, sessiles ou subsessiles, sont solitaires le long de la tige ou groupés par 2-3. Involucre allongé et étroit à bractées un peu farineuses disposées sur deux rangs, les extérieures étant très petites. Chaque capitule comporte entre 7 et 12 fleurs jaunes disposées sur deux rangs. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : màstec.

Chondrilla juncea L. (chondrille effilée, chondrille à tiges de jonc) : infrutescences. Photo prise à Taurinya le 03/09/07.

Chondrilla juncea L. (chondrille effilée, chondrille à tiges de jonc) : tige et capitules. Photo prise à Py le 05/09/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil