Comméline
Commelina communis L. (comméline commune)
Photo prise le 19/06/07 au Racou

Le genre Commelina a donné son nom à la famille des commélinacées, qui regroupe des plantes monocotylédones dont les plus connues sont les misères (genre Tradescantia). Ce sont des plantes herbacées le plus souvent d’origine subtropicale, à feuilles entières alternes. Les fleurs, hermaphrodites, ont en principe trois sépales foliacés et trois pétales colorés, le troisième parfois plus petit que les deux autres. Il y a six étamines, dont certaines (trois en général) sont réduites à des staminodes. Les fruits sont des capsules, parfois indéhiscentes.

Les fleurs, notamment celles du genre Commelina, ne s’épanouissent le plus souvent qu’une seule journée, d’où le nom de dayflowers donné en anglais à beaucoup de ces plantes.

Description de Commelina communis : plante originaire d’Asie, cultivée dans les jardins et naturalisée dans quelques régions de France. Il semble que ce soit le cas, dans les Pyrénées-Orientales, d’un secteur compris entre Argelès et Banyuls-sur-Mer. Elle pousse dans des lieux semi-ombragés, en particulier sur les sols alluvionneux. C’est une plante vivace qui, en France, semble se comporter plutôt en annuelle. Elle mesure en général de 40 à 60 cm. Les tiges sont dressées ou ascendantes. Feuilles alternes, embrassantes, elliptiques ou lancéolées, d’environ 10 cm sur 4 en moyenne. Fleurs poussant à l’aisselle des feuilles, chacune entourée d’une spathe se divisant à la base en deux bractées ovales. Les deux pétales supérieurs, d’un bleu semblable à celui des gentianes, sont beaucoup plus grands que le pétale inférieur blanchâtre, souvent à peine visible. Il y a trois étamines fertiles et trois staminodes, beaucoup plus courtes, terminées par de fausses anthères jaunes à centre brun, ressemblant à des fleurs. Floraison de mai à octobre. Nom catalan : inconnu.

Le nom Commelina a été choisi par Linné en hommage à une famille de botanistes hollandais, les Commelijn (ou Commelin). On a coutume de dire que les deux pétales supérieurs symbolisent Jan Commelijn et son neveu Caspar, tandis que le troisième représenterait un frère de Caspar, mort très jeune, sans avoir pu continuer ses travaux.

Commelina communis L. (comméline commune) : détail d’une fleur. Photo prise au Racou le 19/06/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil