Queue-de-lièvre
Lagurus ovatus L. (queue-de-lièvre, lagure queue-de-lièvre)
Photo prise le 19/06/07 au Racou

Le genre botanique Lagurus appartient à la famille des poacées, ou graminées. Il ne comprend qu’une espèce, Lagurus ovatus, dont le nom vulgaire (queue-de-lièvre) est la traduction exacte de Lagurus (grec lagos = lièvre + oura = queue).

Description de Lagurus ovatus : plante annuelle à poils mous très fréquente sur les rivages de la Méditerranée, également présente sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique (sables et lieux incultes). Souvent très basse, elle peut cependant atteindre parfois 50 cm. Les feuilles sont vert clair, plates, velues, assez courtes, avec une gaine renflée. L’inflorescence souvent ovale est une panicule en forme d’épi, dense et soyeuse au début. Chaque épillet contient une fleur hermaphrodite fertile à étamines blanches accompagnée d’une fleur avortée. Les glumelles sont membraneuses, l’inférieure à trois arêtes (une longue arête dorsale genouillée et deux arêtes terminales plus courtes). Les glumes, très allongées, se terminent par une pointe plumeuse. Le fruit est oblong. Floraison à la fin du printemps. La plante est utilisée dans la confection de bouquets de fleurs séchées. Nom catalan : cua de ca.

Lagurus ovatus L. (queue-de-lièvre, lagure queue-de-lièvre) : deux épis. Photo prise au Racou le 19/06/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil