Adonis

Adonis annua L. (adonis d’automne, adonis annuelle, adonis goutte-de-sang)
Photo prise le 16/06/06 à Rennes (jardin botanique)

Le genre Adonis appartient à la famille des renonculacées. Son nom évoque Adonis, héros mythologique célèbre pour sa beauté, amant d’Aphrodite, tué par un sanglier et dont le sang fut changé en fleurs par la déesse, selon Ovide.

Les adonis sont des plantes annuelles ou vivaces, aux feuilles alternes divisées en nombreuses lanières étroites. Les fleurs ont généralement cins sépales, et une corolle à 3-16 pétales rouges ou jaunes. Les nombreux carpelles sont disposés en une masse ovale ou allongée, chacun étant terminé par un style persistant plus ou moins recourbé. Comme beaucoup d’autres renonculacées, ce sont des plantes plus ou moins toxiques, agissant sur le coeur et sur l’appareil gastro-intestinal.

Espèces du genre Adonis en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Adonis aestivalis L.
Adonis annua L.
Adonis flammea Jacq.
Adonis microcarpa DC.
Adonis pyrenaica DC.
Adonis vernalis L.

Espèces décrites ici :


Adonis annua L. (adonis d’automne, adonis annuelle, adonis goutte-de-sang): plante annuelle ou bisannuelle de 20 à 50 cm, à peu près glabre, souvent ramifiée, poussant généralement dans les moissons des terrains calcaires. Les sépales, très étalés quand la fleur est ouverte, ne sont pas appliqués contre les pétales. Ces derniers sont rouges (plus rarement jaunâtres), au nombre de 6-8, un peu concaves. Infrutescence en épi ovoïde ou allongé avec de nombreux carpelles dont le bord supérieur ne porte pas de dent à la base (contrairement à l’espèce voisine A. aestivalis). Floraison de mai à septembre. Noms catalans : estella de camp, estrella de camp, ull de perdiu. Photo prise à Rennes (jardin botanique) le 16/06/06.

Adonis vernalis L. (adonis de printemps) : plante vivace basse (10 à 30 cm) poussant dans les pâturages secs et ventés des Cévennes et des Causses (espèce protégée nationalement). Les feuilles inférieures sont réduites à des écailles, les supérieures, très denses, sont divisées en nombreuses lanières. Grandes fleurs jaunes à sépales pubescents, à 10-15 pétales ovales ou oblongs. Carpelles plutôt arrondis, pubescents, à bec court recourbé. Floraison en avril-mai. Photo prise au causse Méjean le 10/04/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil