Coris

Coris monspeliensis L. (coris de Montpellier)
Photo prise le 02/05/10 à Maury

Le genre Coris appartient à la famille des primulacées (famille de la primevère). Il est représenté par une seule espèce, Coris monspeliensis L., le coris de Montpellier, petite plante méridionale appréciant les coteaux pierreux, de préférence sur calcaire. Le nom coris est celui que Dioscoride avait donné à la plante. Le grec koris signifie “punaise”, allusion possible aux taches noirâtres de l’intérieur du calice plutôt qu’à l’odeur de la plante. Séché et réduit en poudre, le coris a des pouvoirs cicatrisants. La plante entre aussi dans la composition de certains ratafias catalans.

Description de Coris monspeliensis :

Plante bisannuelle ou vivace de 10 à 20 cm, à tiges sous-ligneuses ascendantes, très feuillées. Les feuilles sont linéaires, sessiles, généralement entières, étalées puis nettement réfléchies au fil des mois. Les fleurs d’un rose lilas sont groupées en épis courts et serrés. Elles sont assez étonnantes : le calice est comme dédoublé, avec des lobes extérieurs étroits et terminés en épine, et des lobes intérieurs courts et triangulaires. La corolle quant à elle donne l’impression d’être bilabiée, avec trois lobes nettement plus grands que les deux autres (les cinq lobes sont échancrés). Le fruit est une capsule à cinq valves et à cinq graines, beaucoup plus petite que le calice persistant. Floraison d’avril à juillet.

Noms catalans : farigola mascle, pinell.


Coris monspeliensis L. (coris de Montpellier) : vue d’ensemble au tout début de la floraison. Photo prise à Maury le 02/05/10.


Coris monspeliensis L. (coris de Montpellier) : une fleur bien curieuse ! Photo prise à Maury le 26/05/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil