Cornouiller

Cornus sanguinea L. (cornouiller sanguin)
Photo prise le 28/09/08 à Ille-sur-Tet

Le genre Cornus (le cornouiller) appartient à la famille des cornacées, dont il est le seul représentant en France. Ce genre regroupe quelques arbustes ou arbrisseaux dressés, à feuilles entières et opposées, dont les nervures principales tendent à se rejoindre au sommet du limbe. Le calice, adhérent, se termine par quatre dents très courtes. Corolle à quatre pétales, entourant quatre étamines et un style unique à un seul stigmate. Ovaire à deux loges. Le fruit est une drupe à noyau osseux.

Le mot cornus désignait déjà le cornouiller chez les Romains. Il est à rapprocher du latin cornu (= corne), et évoque l’extrême dureté du bois de cet arbrisseau. Le français, avec un suffixe diminutif, a formé le mot cornouille (fruit de l’arbrisseau), dont est dérivé cornouiller.

Espèces du genre Cornus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Cornus alba L.
Cornus mas
L.
Cornus sanguinea
L.
Cornus sericea
L.

Espèces décrites ici :



Cornus sanguinea L. (cornouiller sanguin) : arbrisseau mesurant de 1 à 5 m, commun dans les bois et les haies, parfois aussi au bord des cours d’eau. Les jeunes rameaux sont généralement rouges. Feuilles ovales-elliptiques, à court pétiole, terminées en pointe, molles et un peu pâles. Fleurs groupées en corymbe terminal, sans bractées. Les pétales sont blancs, parfois un peu jaunâtres, beaucoup plus long que larges, pubescents au revers. Le fruit est une drupe globuleuse d’environ 5 mm, noire à maturité. Floraison en mai-juin ou à l’automne. Nom catalan : sanguinyol. Photo prise à Ille-sur-Tet le 10/09/07/


Cornus sanguinea L. (cornouiller sanguin) : fleurs. Photo prise à Ille-sur-Tet le 10/09/07.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil