Scammonée (Cynanchum)

Cynanchum acutum L. (scammonée aiguë, scammonée de Montpellier)
Photo prise le 13/06/10 au Barcarès
Le genre Cynanchum appartient à la famille des Asclépiadacées (famille du dompte-venin), supprimée par la classification phylogénétique et rattachée aujourd’hui à celle des Apocynacées, dont font aussi partie les pervenches et le laurier-rose. Il est représenté en France par une seule espèce, Cynanchum acutum L., la scammonée aiguë ou scammonée de Montpellier. Comme toutes les Asclépiadacées, c’est une plante vivace à suc laiteux, à feuilles entières, à fleurs pentamères (éléments floraux par 5), dont les étamines et leurs anthères ont la particularité de former une sorte de couronne autour de l’ovaire.

Le nom du genre signifie en grec “étrangle-chiens”, allusion à d’éventuelles propriétés vénéneuses (son latex est violemment purgatif). Quant au nom français, il correspond au latin scammonea, déjà utilisé par Pline pour désigner cette plante.

Description de Cynanchum acutum : plante herbacée vivace volubile, à tiges et rameaux grêles, poussant le plus souvent dans les sables du littoral. Les feuilles, plus ou moins glauques, sont opposées, pétiolées, terminées en pointe et profondément élargies en coeur à la base. Fleurs blanches odorantes en petites ombelles terminales et axillaires. Calice très petit à lobes ovales-aigus. Corolle d’un diamètre ne dépassant pas 1 cm, à 5 pétales étroits disposés en étoile. La couronne des étamines est tubuleuse, terminée par 5 lobes linéaires. Les fruits sont des follicules oblongs. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : corretjola borda.


Cynanchum acutum L. (scammonée aiguë, scammonée de Montpellier) : la plante en fleurs. Photo prise au Barcarès le 13/06/10.

Cynanchum acutum L. (scammonée aiguë, scammonée de Montpellier) : feuilles avant la floraison. Photo prise au Barcarès le 02/06/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil