Hédipnoïs

Hedypnois rhagadioloides (L.) F.W.Schmidt (hédipnoïs polymorphe)
Photo prise le 24/04/11 à Moussan (11)

Le genre Hedypnois appartient à la famille des astéracées ou composées dont les fleurs, à l’apparence de languettes ou de tubes, sont regroupées dans un capitule entouré d’un involucre de bractées. Dans ce genre, les fleurs de couleur jaune sont toutes ligulées (languettes). La particularité la plus remarquable est constituée par les bractées linéaires, qui s’épaississent et s’incurvent fortement après la floraison, donnant au capitule une apparence globuleuse. Certains auteurs distinguent deux espèces (parfois sous-espèces), Hedypnois rhagadioloides et Hedypnois cretica, cette dernière à pédoncule renflé sous le capitule. La distinction ne semble pas suffisamment pertinente, et toutes les formes rencontrées ne correspondent en fait qu’à une espèce, Hedypnois rhagadioloides. Le nom du genre signifie en grec “doux sommeil”, allusion au fait que le capitule est rarement épanoui dans la journée.

Description d’Hedypnois rhagadioloides: plante annuelle de 10 à 40 cm, dressée ou couchée, poussant dans les champs et les lieux incultes du Midi. Si la tige est souvent glabre ou pubescente, ce n’est pas le cas des feuilles, presque toutes basales, à poils hérissés. Ces feuilles, simples, allongées, à contour spatulé, peuvent être entières ou irrégulièrement dentées. Les capitules, solitaires ou en corymbe très lâche, sont portés par un long pédoncule. Les ligules dépassent à peine l’involucre. Floraison au printemps. Nom catalan : inconnu.


Hedypnois rhagadioloides (L.) F.W.Schmidt (hédipnoïs polymorphe) : feuilles et capitules. Photo prise à Moussan le 24/04/11 (photo Serge Rodenas).

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil