Herniaire

Herniaria glabra L. (herniaire glabre, herniole, turquette)
Photo prise le 10/06/09 à Rodès (Ropidera)

Le genre Herniaria (les herniaires) appartient à la petite famille des illécébracées, dont fait aussi partie la paronyque. Le genre doit son nom à la propriété qu’aurait eue la plante de soigner les hernies. On retrouve le même sens dans l’anglais rupture wort (= herbe aux hernies).

Le genre regroupe quelques espèces de petite taille, caractérisées par leur calice à sépale vert et leurs pétales rudimentaires ou absents. Ce sont des plantes herbacées à tiges couchées-étalées et très rameuses. Les feuilles sont opposées, au moins dans la partie inférieure, et munies de stipules membraneuses. Il y a de 2 à 5 étamines. Le style, très court, se termine par 2 stigmates. Le fruit est un akène enveloppé par le calice persistant.

Espèces du genre Herniaria en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Herniaria alpina Chaix
Herniaria ciliolata Melderis
Herniaria cinerea DC.
Herniaria glabra L.
Herniaria hirsuta L.
Herniaria incana Lam.
Herniaria latifolia Lapeyr.
Herniaria litardierei (Gamisans) Greuter & Burdet
Herniaria scabrida Boiss.

Espèces décrites ici :


Herniaria glabra L. (herniaire glabre, herniole, turquette) : petite plante vivace ou pérennante de 5 à 20 cm, d’un vert clair, à peu près glabre, poussant dans les lieux sablonneux plus ou moins humides. Feuilles oblongues ou lancéolées, atténuées à la base, les inférieures opposées, les supérieures alternes. Fleurs très petites, sessiles, en glomérules multiflores, oblongs, disposés en grappe le long des ramuscules ; sépales oblongs, obtus, glabres, jaunâtres intérieurement, étroitement marginés-blanchâtres. Floraison de mai à septembre. Noms catalans : herba de sant Francesc, herniària vera. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 10/06/09.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil