Mélique

Melica ciliata L. (mélique ciliée)
Photo prise le 16/07/07 à Sournia

Les méliques sont des plantes appartenant au genre Melica et à la famille des poacées (ou graminées). Ce sont des plantes herbacées à feuilles plates ou enroulées, à épillets disposés en panicule spiciforme ou plus ou moins étalée. Les épillets, un peu aplatis, contiennent de 2 à 5 fleurs, celles de la base hermaphrodites, les supérieures (quand elles existent) stériles et réduites à des glumellules. Les glumes, généralement inégales, sont ovales et membraneuses, recouvrant à peu près l’ensemble des glumelles. La glumelle supérieure est plus petite que l’inférieure. Cette dernière, cartilagineuse, arrondie sur le dos, pourvue de 5 à 15 nervures, est parfois bordée de longs poils. Le fruit est oblong, aplati sur la face interne, arrondi sur la face externe.

Le nom du genre évoque le miel. Melica était l’ancien nom du sorgho, dont la moelle sucrée a un goût de miel.

Espèces du genre Melica en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Melica altissima L.
Melica amethystina Pourr.
Melica ciliata L.
Melica minuta L.
Melica nutans L.
Melica transsilvanica Schur
Melica uniflora Retz.

Espèces décrites ici :


Melica ciliata L. (mélique ciliée) : plante vivace de 30 à 90 cm, poussant dans les lieux arides, pierreux, voire sur les rochers et les murailles. Tiges dressées en touffes. Feuilles rudes et raides, étroites, plus ou moins enroulées. Ligule oblongue, souvent déchirée. L’inflorescence est une panicule en forme d’épi, dont chaque branche porte de 5 à 10 épillets. À la fin de la floraison, elle est velue-soyeuse, à poils blanchâtres provenant des glumelles inférieures. Floraison de mai à août. Nom catalan : mèlica ciliada. Photo prise à Tarerach le 09/06/08.

Melica ciliata L. (mélique ciliée) : panicule. Photo prise à Tarerach le 09/06/08.


Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil