Visite virtuelle du musée

Salle des traitements

Une fois qu’il a labouré, semé, planté, épandu les engrais, l’agriculteur n’est pas au bout de ses soucis. Outre les intempéries, les parasites peuvent ruiner en quelques jours des mois et de mois d’efforts.

Le vignoble est le plus menacé : de nouveaux parasites sont apparus, insectes et champignons, contre lesquels il faut absolument trouver des remèdes. Parmi les fléaux qui se sont abattus à partir de 1850, il faut surtout noter l’oïdium, le phylloxéra et le mildiou.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Salle des traitements de la vigne
Soufflets utilisés pour le soufrage (lutte contre l’oïdium)
Pal injecteur, utilisé dans la lutte contre le phylloxéra et le vespère de Xatard
Le greffage, seul moyen efficace de vaincre le phylloxéra
Pulvérisateurs de sulfate de cuivre (bouillie bordelaise) pour combattre le mildiou
Mulet avec bât à sulfater

Pour en savoir plus sur les maladies de la vigne, cliquez

Pour en savoir encore plus, cliquez !

Suite de la visite :

Page d’accueil du musée
Photos agricoles
Musée (renseignements pratiques)
Histoire de l’agriculture
Page d’accueil
Cartes postales du Roussillon