Visite virtuelle du musée

De la vigne au vin

Les vendanges ont toujours été une fête, sans doute la plus joyeuse de l’univers paysan.

Mais, dans les années 1900, cette fête fut trop souvent gâchée : soit les parasites avaient détruit presque toute la récolte, soit les cours du vin étaient si bas qu’on perdait de l’argent au lieu d’en gagner. Le désespoir des vignerons du Midi explosa en 1907, dans une révolte des “Gueux” cruellement réprimée.

Avant l’essor des caves coopératives, chacun faisait son propre vin : le raisin était foulé au pied dans des grandes cuves pour obtenir le vin de goutte, puis pressuré grâce au pressoir communal qui allait de maison en maison.

Une fois la fermentation terminée, on procédait à un premier soutirage (avec la célèbre pompe “catalane”) destiné à éliminer la lie. Un second soutirage était nécessaire avant de livrer le vin à la consommation, accompagné du collage (ajout de blanc d’oeuf et de gélatine pour clarifier le vin).

Restait alors le plus difficile : trouver un acheteur qui accepterait de payer le vin à son juste prix !

Cliquez sur les images pour les agrandir

Vendanges à Terrats
Bonbonnes et tonnelets
Pèse-futailles
La salle du vin
Ustensiles et produits de cave
Pressoirs et tonneaux

Pour en savoir plus sur la vinification, cliquez

Suite de la visite :

Page d’accueil du musée
Photos agricoles
Musée (renseignements pratiques)
Histoire de l’agriculture
Page d’accueil
Cartes postales du Roussillon