A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Noms commençant par V

Vabre-Vanneste
Vanni-Verlinden
Verlon-Villard
Villarreal-Vyvé

Vabre, Vabres Désigne celui qui est originaire du lieu-dit (le, la) Vabre ou qui y habite. C’est un toponyme occitan qui signifie ravin, torrent encaissé. On rencontre les Vabre surtout dans le Tarn et l’Aveyron. Quant aux Vabres, moins nombreux, ils semblent venir de l’Ardèche.
Vacaresse Porté dans l’Aveyron, c’est un toponyme désignant un pâturage pour les vaches. Trois hameaux de ce département s’appellent ‘la Vacaresse", à La Selve, Alrance et Ayssènes. Avec le même sens : Vacheresse (01, 71), Vaccaressa (Alpes-Maritimes), Vaccarezza (Corse).
Vachal C’est en Corrèze que le nom est le plus répandu. Il semble s’agir d’une variante régionale de Vassal (voir Vassel pour le sens).
Vachelard Porté notamment dans la Lozère et la Haute-Loire, c’est une variante de Bachelard (voir ce nom).
Vacher Désigne un gardien de vaches. Nom très répandu dans la Loire. Variantes et formes voisines : Vachet (21), Vachey (71, 21), Vachier (13, 83, 38). Vachet et Vachey peuvent aussi être considérés comme des diminutifs de vache. Dérivés de Vacher : Vacherat (03), Vacherias (42), Vacherie (19), Vacheron (42, 69, 63), Vacherot (28), Vachery (56).
Vachia Porté dans la Loire, le nom est plus fréquent sous la forme Vachias (42, 63). C’est un toponyme, nom de divers hameaux, par exemple, dans le Puy-de-Dôme, La Vachie à Celles-sur-Durolle et à Saint-Victor-Montvianeix. Signification probable : enclos à vaches.
Vachon Nom présent en Vendée et dans la région lyonnaise. Difficile de ne pas en faire un dérivé de vache. Dans beaucoup de régions le mot désigne un veau, parfois aussi un troupeau de vaches. On peut interpréter le patronyme soit comme un sobriquet (désignant peut-être un homme sans volonté), soit plutôt comme un surnom appliqué à un gardien de vaches. Nom composé : Vachon-France, Vachonfrance (38, 69).
Vadenay Originaire de la commune de Vadenay, dans la Marne.
Vadepied Assez rare, c’est un nom porté dans la Mayenne. Le terme, attesté au XVIe siècle (va-de-pied), a désigné un domestique à pied.
Vadot Le nom est porté en Bourgogne et en Franche-Comté. Variantes ou formes voisines : Vados, Vadoz. Peut-être un diminutif du nom de personne germanique Wado (racine wad = gage). Source : dictionnaire de M.-T. Morlet (voir bibliographie).
Vaganay Nom porté dans la région lyonnaise (69, 42, 38). Variantes ou formes voisines : Vaganey, Vaganet, Vaganel. Il s’agit d’un toponyme : le Vaganay est un hameau à Tupin-et-Semons (69), Vaganey et Vaganel sont aussi des hameaux aux Haies (69) et à Chalmazel (42). Signification : sans doute des terres incultes, des vacants communaux.
Vaginay Nom rencontré dans la région lyonnaise (69, 42). Il devrait désigner celui qui est orignaire de Vaginay, hameau à Sevelinges (42). Sens incertain. Peut-être une variante de Vaganay (voir ce nom). A envisager aussi un éventuel lien avec le mot "vegin", qui a en Champagne le sens de "voisin" (voir Voisin).
Vaginet Variante de Vaginay, rencontrée notamment dans la Saône-et-Loire.
Vagner Variante de Wagner, rencontrée en Lorraine. Voir Wagner.
Vaidie, Vaidy Nom surtout rencontré dans la Sarthe. Voir Védie.
Vaidis Le nom est porté dans l’Orne et les départements voisins (72, 53). Variantes : Vaidie, Vaidy, Vaidye et sans doute Vaidic. Voir Védie pour le sens.
Vaillant On peut hésiter entre un surnom (signifiant évidemment vaillant, mais aussi fort) et un nom de personne d’origine latine, Valentius, dont le sens initial est de toute façon le même. Le nom est fréquent dans toute la France, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais, la Loire-Atlantique et la région Rhône-Alpes. Variantes : Vailland (44, 69), Vaillen (84), Vaillend, Vailent (74). Diminutifs : Vaillandet (70), Vaillendet (59).
Vairé Surtout porté en Vendée (variante : Verré), correspond à l’ancien français "vairié" (= bigarré, tacheté), surnom possible pour celui qui a des taches de rousseur.
Vaissade Toponyme ayant le sens de bois de noisetiers, le nom est surtout porté dans le Cantal et la Lozère.
Vaisseau Plusieurs mentions de ce nom en Saône-et-Loire (il est également présent dans la Charente et en Franche-Comté). Il correspond sans doute à l’ancien français "vaissel", mais celui-ci avait de nombreux sens : récipient, vase, tonneau, mais aussi cercueil, ruche, barque. Difficile de choisir.
Vaïsset D’origine occitane et également écrit Vaysset (Aveyron), le nom désigne un bois de noisetiers. Formes voisines : Vaissette, Vaissettes (12).
Val C’est un toponyme ayant le sens de vallée, vallon. On le rencontre en France surtout en Corrèze, mais il est présent aussi en Italie, en Espagne et au Portugal.
Valabrègue Désigne celui qui est originaire de la commune de Vallabrègues (30) ou d’un lieu-dit de graphie voisine (voir Falabrègue). Signification : aucun rapport avec une vallée, mais sans doute un dérivé du latin volutabrum, avec le sens de bourbier, bauge, que l’on retrouve dans le toponyme Valabre, rencontré dans les Alpes-Maritimes.
Valade Désigne celui qui habite le lieu-dit (la) Valade, terme occitan désignant un fossé, mais qui peut aussi signifier vallée. Le nom est très répandu dans le Limousin. Variantes ou formes voisines : Valada (34), Valadas (23), Valades (19, 46). Diminutifs : Valadaud, Valadeau, Valadon (23, 87, 16).
Valadier Nom rencontré dans le Cantal, également présent dans la Lozère. On trouve la variante Valadié dans le Sud-Ouest. En occitan, le valadier est l’ouvrier terrassier chargé d’entretenir les fossés. Il est possible cependant qu’il s’agisse d’un toponyme.
Valaize Nom porté dans la Dordogne (variante : Valaise). Désigne celui qui est originaire de Valaize, nom d’un hameau de la commune de Moutier-d’Ahun (23).
Valandro Le nom est porté dans le nord de l’Italie (Vénétie). Variante : Vallandro. Je n’en connais pas le sens, même si on peut penser à un toponyme formé sur valle (= vallée). A noter aussi l’existence d’un sommet appelé Valandro dans les Dolomites.
Valantin Variante de Valentin (voir ce nom) portée en Lorraine (54, 88) ainsi que dans la Haute-Loire.
Valarché Patronyme rencontré surtout dans les Deux-Sèvres, présent aussi dans la Nièvre. Il faut le rapprocher des formes Valarcher et Vallarcher (15, 87), qui renvoient apparemment à un toponyme formé sur val (= la vallée) et le nom de personne Archer, fréquent dans le Massif Central. Il ne reste hélas aucune trace actuelle du toponyme.
Valarcher Surtout porté dans le Cantal où il est présent depuis le moyen âge, devrait être un toponyme, le val d’Archer (Archer étant ici un nom de personne d’origine germanique plutôt qu’un tireur à l’arc). Je ne trouve cependant aucune mention actuelle d’un tel toponyme : il existe bien un Val Archer, mais à Wassy (52).
Valat Ce nom, de la même famille que vallée, désigne le plus souvent un fossé, notamment le fossé entourant une ville fortifiée.
Valauney Porté dans l’Eure, devrait désigner celui qui est originaire du Val-Launay, ancien hameau à Saint-Christophe-sur-Condé (27).
Valbonesi Nom italien porté dans l’est de l’Emilie-Romagne (provinces de Ravenne et de Rimini). Il désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Valbona, toponyme fréquent ayant le sens de "bonne vallée". On pensera éventuellement à Valbona di Lozzo Atestino (province de Padoue) ou à Valbona di Berceto (province de Parme).
Valcke Nom porté dans le département du Nord et en Belgique. Peut-être un fauconnier (moyen néerlandais valc, valke = faucon). Mais il peut également s’agir du nom de personne d’origine germanique Falco (formé sur la racine falc qui signifie elle aussi faucon).
Valdebouze Porté notamment dans l’Hérault et le Gard, devrait désigner celui qui est originaire de Valdebouze, hameau à Trèves (30). Variante : Valdebouse.
Valdemar Le nom est rare et difficile à localiser (quelques porteurs dans l’Aube et l’Isère). Il correspond au nom de personne germanique Waldomar (waldan = gouverner + mar = célèbre).
Valders Forme génitive de Valder (70, 90, 59), qui semble une variante de Walder, dérivé de Wald (= forêt, bois).
Valdès, Valdez Nom castillan formé avec le suffixe -és sur Valdo, nom de personne d’origine germanique (sans doute racine wald = qui gouverne, ou bald = audacieux).
Valdeyron Egalement écrit Valdairon, Valdayron, devrait désigner celui qui est originaire du Valdeyron, hameau à Valleraugue (30).
Valdix Difficile de se prononcer sur ce nom, qui semble originaire d’Allemagne ou de Scandinavie. Apparemment, on a affaire à un génitif de filiation formé sur des noms tels que Valdick, Valdik qui, d’après quelques données généalogiques recueillies sur internet, apparaissent comme des variantes ou des diminutifs du prénom Valentin.
Valdovinos Patronyme espagnol qui correspond au français Baudouin (nom de personne d’origine germanique, Baldwin : bald = audacieux + win = ami).
Valembois Le nom est porté dans la région de Béthune (62) et dans les Ardennes. Variantes : Valambois, Valanbois. C’est certainement un toponyme : un hameau s’appelle Valembois (ou Valambois) à Vigneulles-lès-Hattonchatel (55).
Valence Originaire de la ville du même nom. Quelques communes portent le nom de Valence, qui correspond au latin valentia, lui-même formé sur valens (= vaillant), utilisé comme nom de personne.
Valencia Originaire de la ville du même nom. Voir Valence. Mais, dans le Sud-Ouest de la France, il s’agit le plus souvent d’un ancien prénom béarnais (dérivé de Valens, Valentius = vaillant).
Valengellier Nom rare porté dans l’Eure. Il devrait désigner celui qui est originaire du Valanglier (vallis Engelier en 1200), hameau de la commune de Saint-Cyr-la-Campagne. A noter cependant que deux autres hameaux s’appellent le Valangelier, à Courgeon et à Saint-Cyr-la-Rosière (61). Sens du toponyme : la vallée d’Angelier, Engelier, nom de personne germanique.
Valens Nom de personne d’origine latine (Valentius, dérivé de valens = fort, puissant, vaillant). Popularisé par plusieurs saints, il est présent dans de nombreuses régions de France, depuis le Nord-Pas-de-Calais jusqu’au Roussillon.
Valente voir Valiente.
Valenti Fréquent en Italie ou en Corse, c’est un nom de personne d’origine latine, Valentius (< valens = fort, puissant), popularisé par plusieurs saints.
Valentin, Valenti Nom de baptême d’origine latine (Valentinus < Valens = fort, vaillant), popularisé par un martyr du IIIe siècle. Des raisons obscures ont associé ce saint à la fête des amoureux depuis le XVe siècle.
Valenzuela Désigne celui qui est originaire de Valenzuela, nom de plusieurs localités espagnoles, notamment en Andalousie.
Valero Nom de personne castillan correspondant au prénom Valère, d’origine latine (verbe valere = se porter bien, être vaillant, qui a donné le gentilice Valerius).
Valéry, Valery C’est en Corse que le nom est le plus répandu (variantes : Valeri, Valerj), on le rencontre aussi dans le Tarn et la Haute-Vienne. Le nom corse est la forme plurielle de Valerio, en français Valère (latin Valerius), nom de personne très répandu. Ailleurs, l’existence d’une forme Valérie (87, 19, variante Valérye) montre qu’il peut s’agir d’un toponyme (= le domaine de Valère).
Valésien Nom très rare qui semble désigner celui qui est originaire du Valais.
Valesmes Porté notamment dans l’Indre-et-Loire, ce devrait être un toponyme, sans doute situé dans la commune de Saché (37), où existe un château de Valesme.
Valette L’un des nombreux noms formés à partir du latin vallis (= la vallée). Ici, le diminutif -ette indique qu’il s’agit d’une petite vallée. Le nom est très répandu dans l’Ardèche et dans le Tarn.
Valetty Nom porté dans le Lyonnais, recontré aussi sous la forme Valety (42, 24). On a le choix entre une forme latinisée de Valette, ou une francisation de l’italien Valetti (solution préférable). Dans les deux cas, il s’agit d’une petite vallée.
Valeur Outre la région parisienne, c’est dans le Jura que le nom est le plus répandu. Sens incertain. Faut-il en faire le surnom d’un homme valeureux ? Peut-être, à moins qu’il ne s’agisse d’une déformation du prénom Valère ou encore d’un toponyme : quelques lieux s’appellent la Valeur, notamment un hameau à Chaponost (69).
Valezy Le nom est porté dans la Loire, où on le rencontre au XVIIe siècle à Sauvain. Il faudrait des formes plus anciennes pour se faire une certitude : un rapport avec la vallée ou le Valais semble plausible. Peut-être aussi s’agit-il d’un microtoponyme local.
Valfroy Nom de famille très rare, désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Valfroy (= le vallon froid). Avec un sens similaire on trouve en Franche-Comté le nom Valfrey.
Valger Porté autrefois en Moselle, le nom est rare et de sens incertain. Peut-être une variante de Walker (voir ce nom).
Valiente, Valente Nom de personne d’origine latine, Valentius, qui a le sens de vaillant, fort. La forme Valiente est castillane, alors que Valente, chez nous, est d’origine portugaise (mais Valente peut aussi être italien).
Valin Sens incertain pour ce diminutif. On peut le rattacher à val (= vallée, vallon), mais aussi au nom de baptême Valère.
Valissant Surtout porté dans l’Aisne, c’est un surnom signifiant ‘valeureux’ (vaillissant = qui a de la valeur).
Valkman Très rare en France, ce nom, d’origine néerlandaise, désigne un fauconnier (moyen néerlandais valc, valke = faucon, emprunt germanique au latin falco).
Valla Très courant dans l’Ardèche et les départements voisins, désigne celui qui est originaire de (la) Valla, nom de lieu fréquent dans cette région (deux communes dans la Loire). Sens du toponyme : forme régionale du mot vallée.
Vallade Variante de Valade (voir ce nom), portée dans le Limousin et en Poitou-Charentes. Forme plurielle : Valladas. Dérivés : Valladeau, Valladeaud, Valladon.
Vallat Rencontré notamment dans le Gard, c’est une variante de Valat (voir ce nom).
Vallauri Nom italien porté dans le Piémont, à proximité des Alpes méridionales. C’est un toponyme (cf. la commune de Vallauris dans les Alpes-Maritimes) qui signifie "la vallée dorée" (pour le sens précis de "dorée", plusieurs interprétations ont été données, on pensera notamment à la présence de paillettes d’or). Variantes rares : Vallaurio, Vallauris.
Vallé, Vallée Celui qui habite la vallée. Les deux noms sont très courants dans l’Ouest, de la Vendée jusqu’à la Normandie.
Vallecillo, Vallecillos Originaire de la commune espagnole de Vallecillo, en Castilla y León.
Valleix Nom porté dans le Limousin et en Auvergne. Désigne celui qui est originaire du lieu-dit (le) Valleix (= petite vallée). Variantes : Valeix, Vallex.
Vallerent Nom porté dans l’Aisne et la Seine-Maritime. Variantes : Vallerend (14), Valleran (76), Vallerand (08), Vallerant (80, 76), Valerant (80), Wallerand (59, 62), Wallerant (02, 08, 62), Walrand (59). C’est un nom de personne d’origine germanique, Wallahramn (walah = étranger + hramn = corbeau).
Vallès Celui qui habite dans la vallée, nom fréquent dans l’Aude et dans la Haute-Loire.
Vallet Surtout porté en Savoie, dans le Dauphiné et le Lyonnais, c’est le plus souvent un toponyme désignant une petite vallée, un vallon. Autre possibilité : variante de Valet (voir Varlet).
Valleur Variante de Valeur (voir ce nom), portée notamment dans la Loire et la Haute-Saône.
Valli Fréquent en Lombardie, ce nom italien est le pluriel de Valle, toponyme ayant le sens de "vallée", également nom de famille très répandu en Italie du Nord.
Vallier Ancien nom de baptême, issu du latin Valerius, popularisé par différents saints. C’est en Savoie et dans l’Isère que le patronyme est le plus répandu.
Vallières C’est un toponyme fréquent désignant une vallée (latin *vallaria, ancien français valiere). Porté dans le Tarn et l’Aveyron, le nom se rencontre aussi dans la Somme. Variantes : Vallière (62, 13, 37), Valière, Valières (12, 81).
Vallin La répartition du nom est très variée : on le rencontre dans l’Isère et la région lyonnaise, mais aussi en Haute-Normandie, dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Son sens n’est sans doute pas le même dans tous les cas : dans les Alpes, il doit s’agir d’un toponyme avec le sens de petite vallée (formes italiennes ou corses : Vallino, Vallini). Ailleurs (variante : Valin) on pensera plutôt à un ancien nom de personne, sans doute le nom d’origine germanique Walhin (racine walah = étranger), mais d’autres racines germaniques sont envisageables. A noter que M.T. Morlet voit dans Valin un diminutif de Va(l)lier, forme populaire de Valère.
Vallod Plutôt rare, le nom est notamment porté dans l’Ain et dans l’Isère. C’est un toponyme avec le sens de petite vallée. Dans l’Ain, on pensera notamment à l’ancien village de Vallod (commune de Seyssel). Avec le même sens : Vallot (71, 21, 42), Valloud, Valloux (74).
Vallois Nom fréquent en Normandie (76) et dans la Marne. Désigne celui qui est originaire de Vallois ou du Vallois, nom de deux communes de l’Est (54, 88) et de plusieurs hameaux, notamment en Normandie. Sens du toponyme : dérivé du latin vallis (= vallée), sans doute avec le sens de vallon.
Valls, Vaills, Vails Celui qui habite dans une vallée ou un vallon. Telle est l’interprétation la plus évidente. A noter, dans toute les variantes du nom, la présence du S final, qui semble correspondre à une sorte de génitif, voire d’ablatif, que le français exprime par la préposition DE (Valls = de la vallée, cf le nom Duval). Précisons enfin que Valls est plus fréquent en Catalogne du Sud et en Vallespir, tandis que Baills s’impose en Roussillon.
Vallverdu, Valverdu Un toponyme catalan signifiant la vallée de Verdú, ce dernier nom étant celui d’une ville du Pla d’Urgell. L’origine de Verdú est la même que celle du français Verdun (un nom celte dans lequel on reconnaît la racine duno = forteresse, mais dont le premier élément demeure obscur).
Vally Le nom est porté dans le Gard, mais il est également présent en Bretagne (22, 56), où existent les variantes Valy, Le Vally. Pour la Bretagne, il devrait s’agir d’un toponyme correspondant selon A. Deshayes (voir bibliographie) au terme "bali", avec le sens de "avenue, allée". À noter en particulier le hameau de Valy à Pléhédel (22). Dans le Gard, on pensera à une variante de Vallin, avec le sens de "petite vallée". Le nom Vally est également présent aujourd’hui à la Réunion.
Valmagia Ou Valmaggia. Porté dans le Tessin et le nord de la Lombardie, ce nom rare est un toponyme (la grande vallée, éventuellement la vallée de la transhumance, en liaison avec le mois de mai). La Val Maggia est une vallée et une région du Tessin. On trouve aujourd’hui des Valmaggia en Lorraine (88, 55).
Valmary Porté dans le Tarn-et-Garonne et les départements voisins (31, 46), le nom est également écrit Balmary. Sans doute un toponyme devenu nom de famille : le val, la vallée de Mary (voir ce nom). Un hameau s’appelle Valmary à Castelnau-Montratier (46).
Valnizan Nom rare porté dans le Var, où il est attesté au XVIIIe siècle. Je n’en sais pas plus.
Valois Le nom évoque surtout la région du Valois (latin Vadensis dérivé de vadum = gué), dans la partie picarde du Bassin Parisien. C’est cependant dans le Forez et le Limousin qu’il est le plus répandu, renvoyant sans doute à des hameaux de ces deux régions.
Valour Correspond à l’occitan valor (= valeur), et devrait être le surnom d’un homme vaillant ou valeureux. C’est dans la Haute-Loire que le nom est le plus répandu. Variantes : Valor (34, 972), Valourd (42), Valours (13).
Valsecchi Très présent en Lombardie, désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit (la) Valsecca (= la vallée sèche). C’est en particulier le nom d’une commune de la province de Bergame. En Espagne, le patronyme se rencontre sous la forme Valseca (nom d’une commune de la province de Ségovie).
Valtura Devrait désigner celui qui est originaire de Valtura, ville croate située en Istrie.
Valuet Nom assez rare rencontré dans la Meuse et aux abords de la Normandie. C’est un diminutif de Value (ancien français value = valeur, vaillance) qui a dû s’appliquer à un homme vaillant.
Valvandrin Egalement Valvandrain. Désigne celui qui est originaire du Val Vandrain, hameau de la commune de Bonneville-Aptot (27).
Valverde Le nom est un toponyme qui signifie la vallée verte.
Vampouille Le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Vampoulle, Vanpouille, Vanpoulle. On le rencontre aux Pays-Bas sous la forme Van Poelje. Il faut sans doute le rattacher au néerlandais "poel" (= étang, marais).
Van Assche Nom flamand désignant celui qui est originaire d’une localité appelée Assche (d’autres graphies sont possibles), toponyme évoquant un lieu où pousse le frêne. Autres formes : Van As, Vanas, Vanasche, Vanassche, Vanasse.
Van Bael Désigne celui qui est originaire de Baal, dans le Brabant flamand, ou d’une autre localité portant un nom voisin. Autre forme : Van Baelen, qui renvoie peut-être à Balen (dans la province d’Anvers).
Van Beek Originaire d’une localité nommée Beek. Il en existe au moins une en Belgique (Limburg) et deux aux Pays-Bas (Limburg et Gelderland). Précisons qu’en flamand ou en néerlandais van signifie de. Quant à beek, c’est le ruisseau (cf allemand Bach).
Van Beesen Egalement Van Biesen. Ce nom flamand désigne celui qui est originaire de Beesen ou Biesen, nom de plusieurs localités en Allemagne. On pensera en particulier à Beesen, en Rhénanie du Nord-Westphalie, non loin de Münster. Il peut aussi s’agir d’un microtoponyme en Belgique ou aux Pays-Bas. Signification du toponyme : lieu où poussent les joncs (bas-allemand bêse, néerlandais bies, allemand Binse).
Van Beneden Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Beneden, en flamand lieu situé en bas, dans la vallée. Variante : Vanbeneden.
Van Beveren Désigne celui qui est originaire de Beveren ou Bever(e), nom de localité fréquent en Belgique. Le toponyme semble désigner un cours d’eau fréquenté par les castors (néerlandais bever = castor).
Van Bossuyt Désigne celui qui est originaire de Bossuyt, sans doute Bossut-Gottechain, dans le Brabant wallon.
Van Boxsom Le nom est porté à Lille et en Belgique, et s’écrit aussi Van Box Som. La préposition "van" montre qu’on a en principe affaire à un toponyme, reste à savoir lequel. Je n’en ai pour l’instant aucune idée.
Van Braekel Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Brakel, nom de deux communes belges de Flandre Orientale et du Nord Brabant. Le toponyme semble dérivé du moyen néerlandais brake (= terre en friche). Variantes : Van Brackel, Van Brakell.
Van Brussel Originaire de Bruxelles.
Van Caenegem, Van Caeneghem Nom porté en Belgique. Désigne celui qui est originaire de Kanegem, commune de Flandre occidentale.
Van Calster Désigne celui qui est originaire de Kalster ou de Kalsteren, nom de localités dans le Brabant flamand.
Van Campanhout Désigne celui qui est originaire de Kampenhout, localité du Brabant flamand. Variantes : Vancampenhout, Van Campenhout.
Van Ceunebroeck Egalement Van Ceunebroek, Van Ceunebroeke et sans doute par déformation Van Ceulebroeck. Nom porté dans le département du Nord. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Ceunebroek (ou Keunebroek), mais je n’en trouve aucune trace.
Van Craenen Forme génitive de Van Craen, désignant sans doute celui qui est originaire de Kraan, localité des Pays-Bas (Limbourg).
Van Craenenbroek Egalement Van Craenenbroeck. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Craenenbroek, toponyme flamand ayant le sens de marais fréquenté par les grues.
Van Cutsem Nom flamand désignant celui qui est originaire de Kutsem, localité située à Sint-Pieters-Leeuw (Brabant). Variante : Vancutsem.
Van Dam Voir Vandamme.
Van de Cayzeele On trouve aussi les formes Van Cayzeele, Vande Cayzeele. Voir Cayzeele.
Van de Moortèle Egalement Vandemoorteele, Vandemoortele, Vandemorteele. Porté dans le département du Nord et en Belgique, désigne celui qui habite un lieu-dit Moortel(e), toponyme ayant le sens de lieu marécageux.
Van de Plassche Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Plassche, qui désigne en flamand un étang, une mare. Variantes : Vandeplas, Vandeplassche, Vandenplas, Vandenplasse, Van den Plas.
Van de Poel Désigne en flamand celui qui habite un lieu-dit Poel (= mare). Variantes : Van de Poele, Vandepoel, Vandepoele.
Van de Put Voir Vandeputte. Variantes : Vandeput, Van Deputte.
Van de Slycke Porté en Belgique, le nom peut prendre des graphies très diverses : Van Slycke, Van der Slycke, Verslycke, Van de Slijke, Van der Slijke, Van Slijke, Verslijke, Van der Slikke. Il désigne celui qui habite un lieu-dit Slijke, terme désignant un endroit boueux, vaseux (néerlandais flamand "slijk" = boue, cf. aussi l’allemand "Schlick").
Van de Vyver Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Vyver (d’autres graphies sont possibles), toponyme correspondant au néerlandais vijver (= étang, mare). Variantes : Van de Vyvere, Vandevyver, Vandevyvere.
Van de Wiele Ce nom flamand désigne en néerlandais celui qui habite un lieu-dit Wiel, Wiele(n), toponyme fréquent ayant le sens d’étang, mare. Autres formes : Vandenwiele, Vander Wielen, Vandewiel, Vandewiele, Vandewielle, Van de Wiel.
Van de Woestyne Nom flamand désignant celui qui habite un lieu-dit Woestyne (ou formes voisines). Signification : lande, terre inculte (néerlandais woestijn). Variante : Vandewoestyne.
Van de Woorde Variante de Vandevoorde (voir ce nom).
Van den Bogaert Ce nom flamand désigne celui qui habite un lieu-dit Bogaert (ou une forme voisine) ou qui en est originaire. Le toponyme a le sens de verger, jardin planté d’arbres. Variantes : Van Bogaert, Van den Bogaerde, Vanden Bogaerde, Vanden Bogaert, Vandenbogaerde, Vandenbogaert, Vandenboogaerde, Vandenboomgaerde.
Van den Camp Nom flamand formé sur le français champ (camp en picard ou en wallon). Désigne celui qui habite le lieu-dit le Champ ou qui en est originaire.
Van den Eyde Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit (H)eyde, toponyme évoquant la bruyère, et par extension un terrain inculte, une lande. Avec l’article ter (der), on trouve aussi Ven der Eyde, Vanderheyde, Venderheyden.
Van den Houten Voir Vanhoutte.
Van den Kerkhof Nom flamand désignant celui qui habite près du cimetière. Variantes : Van de Kerchove, Van de Kerckhove, Van de Kerkhove, Va den Kerckhove, Vande Kerchove, Vande Kerckhove, Vande Kerkhove, Vandekerchove, Vandekerckhove, Vandekerkhove, Vandekerkof, Vandekerkove, Vandenkerckhove, Vandenkerkhove.
Van den Storme Patronyme flamand. Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit den Storme, sans doute un endroit balayé par la tempête (néerlandais storm).
Van Dongen Désigne celui qui est originaire de Dongen, commune du Nord-Brabant (Pays-Bas). Variante : Van Donghen.
Van Dooren Désigne celui qui habite une localité appelée Dooren, Doorne, toponyme fréquent qui a le sens de ‘buisson épineux, lieu où pousse l’églantier’. Variantes : Vandooren, Vandoorine, Vandoorn, Vandoorne, Vandoren, Vandorne. A noter cependant que le dictionnaire des noms de famille en Belgique romane fait une différence entre Van Doorne et Vandooren, qu’il rattache à Van Deur, Van Deuren (nom de diverses localités).
Van Dyck Originaire d’une localité nommée Dyck. Il en existe au moins une en Allemagne, à proximité du Limbourg néerlandais. Peut signifier aussi de la digue (dijk).
Van Eeckhout Patronyme flamand. Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Eekhout, Eeckhout, toponyme évoquant un bois de chênes. Variantes : Van Eeckhaut, Van Eeckhaute, Van Eeckhoute, Van Eeckhoutte.
Van Exter Flamand ou néerlandais, désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Exter. La seule commune portant ce nom se trouve en Allemagne. On trouve aussi la forme voisine Van Extergem. Exter serait un hydronyme pré-indo-européen.
Van Hamme Nom de famille flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Hamme (= langue de terre, promontoire), toponyme fréquent en Belgique. Variantes : Van Ham, Vanham, Vanhamme.
Van Haren Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Haren, Haaren. Le toponyme, fréquent aux Pays-Bas, peut désigner soit un lieu boueux (moyen-bas-allemand "hâr"), soit une petite butte, une motte castrale dressée sur un territoire marécageux (moyen-bas-allemand "hare"). Variante : Van Haeren.
Van Herck Egalement Van Erck. Nom de famille belge. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Herk (Herk-de-Stad dans le Limbourg, qui tire son nom de la rivière Herk).
Van Hersecke Voir Vanhersecke.
Van Hoorenbeeck Porté en Belgique, le nom s’écrit aussi Van Horenbeeck, Van Hoorebeke, Van Horenbeck. Il désigne celui qui est originaire de Hoorebeke, nom de deux localités de Flandre orientale, Hoorebeke-Saint-Corneille et Hoorebeke-Sainte-Marie (en néerlandais Sint-Kornelis-Horebeke et Sint-Maria-Horebeke).
Van Hoorne Egalement Van Hoorn, Van Hooren, Van Horen. Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Hoorn(e), toponyme qui signifie coin, extrémité.
Van Houcke Autre forme du flamand Van Hoecke, désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Hoe(c)k, toponyme très fréquent qui a le sens de ‘coin, angle’.
Van Hulle Originaire de Hulle, toponyme flamand désignant une colline (néerlandais heuvel). Variantes : Van Hul, Vanhulle.
Van Hullebusch Le nom est porté dans le département du Nord. Il désigne celui habite un lieu-dit appelé Hullebusch ou en est originaire. Signification : soit le bois de la colline, soit le bois du houx (variante de Hulsbosch, toponyme assez courant en Belgique).
Van Impe Porté en Belgique, désigne celui qui est originaire d’Impe, localités de Flandre Orientale et du Brabant flamand (la seconde étant surtout écrite Impde).
Van Kemmel Celui qui est originaire d’une localité appelée Kemmel ou Kemel (deux communes portent ce nom en Belgique, Flandre occidentale pour Kemmel et orientale pour Kemel).
Van Lancker Ou Vanlancker. Désigne celui qui est originaire de Langakker, localité à Audenarde (Flandre orientale).
Van Leeuwen Originaire de la commune hollandaise de Leeuwen, dans le Limburg. D’autres localités, toujours dans le Limburg, se sont autrefois appelées ainsi.
Van Maele Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Maele, toponyme très fréquent en Belgique (= dépression, fond de vallée). Formes voisines : Van de Maele, Vandemaele, Vandermaelen, Van der Malle, Vandermalle, Vandemal, Vandemalle.
Van Marle Originaire de la commune hollandaise de Marle.
Van Messen Nom rare porté dans la région de Bruxelles ainsi que dans le département du Nord (variante : Van Messem). Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Messen, mais je ne trouve rien qui corresponde en Belgique. Peut-être s’agit-il de Metz, voire de Messine en Italie ?
Van Nieuwenhuyse Désigne en néerlandais celui qui est originaire d’une localité appelée Nieuwenhuis (ou autres graphies voisines), autrement dit la nouvelle demeure. Variantes : Van Nieuwenhuyze, Van Nieuwenhuyzen, Van Nieuwenhuis, Vannieuwenhuize, Vannieuwenhuyse, Vannieuwenhuyze, Vannihuse.
Van Noye, Van Noÿe Nom flamand. Originaire du lieu-dit Noye, qui semble désigner un lieu marécageux. On trouve ce toponyme dans le nom d’une commune de l’Oise, Breteuil-sur-Noye).
Van Overtveld Nom porté dans le département du Nord, où l’on trouve les variantes Van Overtveldt, Van Overveldt, Van Overtvelt, Vanoversvelde, Vanoverteveld, Vanovertveld, Vanovertveldt, Vanoverveld, Vanovrehetvels. Il désigne en néerlandais (flamand) celui qui habite au-dessus du champ.
Van Rijn Formé avec la préposition "van", désigne celui qui est originaire des bords du Rhin (dont "Rijn" est la forme néerlandaise). On précisera que Rembrandt est un ancien prénom hollandais (nom de personne d’origine germanique, Raginbrand).
Van Rossum Désigne sans doute celui qui est originaire de Rossum, aux Pays-Bas, mais diverses localités belges portent des noms voisins : Rossomme à Plancenoit (Brabant wallon) ou encore Rossem, dans les provinces d’Anvers et du Brabant flamand.
Van Roy Nom flamand signifiant du roi. Pour le sens du surnom, voir Rey.
Van Ruyskensvelde Le nom désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Ruyskensvelde, avec une graphie peut-être légèrement différente (Belgique ou Pays-Bas, velde = champ), mais je ne trouve rien qui corresponde.
Van Sinaey Nom flamand qui devrait désigner celui qui est originaire de Sinaai, commune belge de Flandre orientale, au nord-est de Gand.
Van Steirteghem Porté dans le département du Nord et en Belgique, le nom s’écrit aussi Van Steerteghem, Van Steerteghen, Vansteertegem. Il renvoie à une localité appelée Steirteghem (ou un nom voisin), mais je ne sais où elle se trouve.
Van Weddingen Nom rare également écrit Vanweddingen. Rare en France, il est plus fréquent en Belgique, notamment dans l’arrondissement de Louvain. Il désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Weddingen : la seule commune de ce nom se trouve en Basse-Saxe. Reste à savoir si des lieux aux noms voisins (Weidig, Weidingen) peuvent correspondre.
Van Woudenberg Désigne celui qui est originaire de Woudenberg, localité hollandaise de la province d’Utrecht (au sud de Amersfoort).
Vanacker Porté dans le département du Nord et en Belgique, le nom peut aussi s’écrire Vanackère, Vanackre, Vanaecker, Vanaker. Il désigne celui qui habite une lieu-dit Acker, Ak(k)er, terme ayant le sens de champ (allemand Acker, néerlandais akker).
Vanasse Nom porté dans le département du Nord. C’est une variante de Vanasche, désignant celui qui est originaire d’une localité belge appelée Asche (le nom est formé avec avec la préposition flamande van). Le toponyme est fréquent sous diverses formes, et désigne un lieu où pousse le frêne (néerlandais as, allemand Asche, anglais ash).
Vanbattel Porté en Belgique, devrait désigner celui qui est originaire de Battel, localité de la province d’Anvers.
Vanbiervliet Nom hollandais. Originaire de la commune de Biervliet, en Zélande.
Vancamberg Nom rare porté dans les Ardennes, désignant celui qui est originaire d’une localité appelée Camberg (ou portant un nom voisin). Le toponyme existe en Allemagne près de Francfort, mais il doit sans doute y avoir des solutions plus proches.
Vancauteren Nom flamand formé sur un toponyme, plus fréquent sous la forme Vercauteren. Voir Vercoutere pour le sens. Variante : Vancauter.
Vanclef Porté dans les Ardennes, ce nom flamand peut désigner celui qui est originaire de Clef (province de Liège), ou encore de la ville allemande de Clèves. Forme voisine : Van Cleef.
Vançon Nom porté en Lorraine (88, 55). On le trouve aussi sous la forme Vanson (88, 52, 62). C’est une contraction de Vanesson, Vaneson (88), diminutif formé sur le nom de personne germanique Wano (wan = attente, espérance).
Vancostenoble Egalement Van Costenoble, Vancostenobel. Désigne celui qui est originaire de Constantinople ou qui y a séjourné. Le nom est surtout porté dans le département du Nord. On rencontre avec le même sens les noms de famille Costenoble, Costenobel, Coustenoble (59, 80, 76), Constenoble (14).
Vancrayebeck Porté dans la région de Liège, ce nom flamand désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Crayebeck, reste à savoir où se trouve ce lieu. Sens probable : le ruisseau aux corbeaux (néerlandais kraai = corbeau). Les noms Vancrayenest, Vancraeyenest, Vancraeynest, Vancraeyneste, Vancraynest (59) et Vancraegnest devraient évoquer pour leur part le nid du corbeau.
Vandal Surtout porté dans le Pas-de-Calais, c’est une variante du flamand Van Daal, Van Dael (également Vandaal, Vandael, Vandaele), désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Dael, Daele (= la vallée).
Vandamme, Van Damme Nom flamand qui désigne celui qui est originaire d’une localité ou d’un lieu-dit appelé Damme (dam = barrage, digue).
Vandecappelle Nom flamand désignant celui qui est originaire d’une localité appelée (la) Capelle (= la chapelle, néerlandais kapel). Variantes et formes voisines : Vandecapelle, Vancappel, Vancappellen, Van Cappel, Van Cappellen, Van de Cappelle, Vandercappel, Vandercappelle.
Vandecasteele Equivalent néerlandais (flamand) de formes françaises telles que Duchâteau : celui qui habite au château ou près du château, ou encore qui habite une localité appelée Casteel(e), Kasteel(e). Variantes : Van de Casteele, Vandecasteel, Vandecastel, Vandecastele, Vandecastelle, Vandekasteele.
Vanden Einden Egalement Vanden Eijnden (autres variantes : Van den Eynde, Van den Eijnde, Van den Einde etc.), ce nom flamand désigne celui qui habite un lieu-dit Einde(n), toponyme fréquent signifiant extrémité, lieu à l’écart.
Vanden Hecke Egalement Van den Hecke, Van Hecke, Vandenhecke, Vandenhekke, Vanheck, Vanhecke, Vanheecke. Porté notamment dans le Nord, désigne celui qui habite un lieu-dit Hecke ou en est originaire (signification : barrière, clôture).
Vandenabeele Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Abeele (= le peuplier blanc). Variantes : Van den Abbeel, Van den Abeel, Van den Abeele, Vanden Abeele, Vandenabbeele, Vandenabeel, Vandenabele, Vandenabelle, Vandenabiele, Vandenabielle, Vandenabile.
Vandenbroucke, Van den Broeck Nom flamand (néerlandais) signifiant du marais (cf allemand Bruch).
Vandenbussche Nom flamand signifiant du bois (bosch).
Vandendooren Désigne en flamand celui qui est originaire d’un lieu-dit Door(e)n, toponyme évoquant l’aubépine, les ronces. Variantes : Vanden Dooren, Vanderdooren, Vandooren, Vandoorine, Vandoorn, Vandoorne, Van den Dooren, Van Dooren, Van Doorn, Van Doorne, Van Doren.
Vandendriessche Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Driessch(e), avec le sens de terre en friche (à rapprocher de termes régionaux tels que triche, trie, trieu). Variantes : Vandendresch, Vandendries, Vandendriesche, Vandendriessch, Vandendriesse, Vandendrische, Van den Driessche.
Vandenesse Désigne celui qui est originaire de l’une des localités bourguignonnes portant ce nom (21, 58), également écrit Vendenesse (71, 01). Le toponyme est issu du gaulois *vindo (= blanc) et évoque soit une rivière aux claires, blanches (une rivière de Côte-d’Or s’appelle la Vandenesse), soit la déesse gauloise Vindonissa (même racine).
Vandenhaute Nom flamand, autre forme de Vandenhoute (= du bois). Variante : Vandenhautte.
Vandensteen Ou Van den Steen. C’est l’équivalent flamand (néerlandais) de noms tels que Delepierre (= de la pierre, du rocher). Avec d’autres types de formation : Vandersteen, Vandersteenen, Vanderstein, Vandersten, Vandesteen, Vandesteene, Vandestein, Vansteen, Vansteene, et, par attraction du prénom Étienne, Vandestien et Vandestienne.
Vandepitte Variante de Vandeputte (= "du puits" en néerlandais).
Vandeputte Nom flamand signifiant du puits (put).
Vanderberghe Nom d’origine flamande, désignant celui qui habite un lieu-dit Berg (= la montagne, la colline). Variantes : Vanderberg, Vanderberge, Vanderbergh, Vanderbergue. Avec un autre article : Vandenberg, Vandenberge, Vandenbergen, Vandenbergh, Vandenberghe, Vandenbergue.
Vanderborght Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Borght (ou un nom voisin), toponyme ayant le sens de forteresse (néerlandais burcht, burg). Variantes : Vanderborcht, Vanderburgt, Vander Borght, Vandenborght, Van der Borght, Van der Burg.
Vanderbruggen Voir Verbrugge pour le sens de ce nom flamand. Variante : Vanderbrugghe.
Vanderguchten Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit Gucht (ou une forme voisine), toponyme très fréquent qui signifie hameau (néerlandais gehucht). Variantes : Vandergucht, Vangehuchten, Van Gucht.
Vanderhaeghen Voir Verhaege pour le sens (ver = van der). Autres formes : Vanderhaege, Vanderhaegen, Vanderhaeghe, Vanderhaghe, Vanderhaghem, Vanderhaghen et, avec quelques déformations, Vanderhacgen, Vanderhaegle.
Vanderkeelen Egalement Vanderkelen. Désigne en néerlandais celui qui habite près d’un passage étroit, d’un chenal (keel = gorge).
Vanderlinden Egalement Van der Linden, Van der Lynden, Vanderlynden. Désigne en flamand celui qui est originaire d’un lieu où pousse le tilleul (linde).
Vandernoot Egalement Vandernot, Vandernoth, Vandernott, Vandernotte. Ce nom flamand désigne celui qui habite un lieu-dit ‘der Noot’ (le noyer ?).
Vanderquand Certainement une déformation de Vandercamp (= du champ).
Vandersippe Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Vandersipp, Vandersype, Vandersyppe, Vanderziepe, Vanderzype, Vanderzyppe. Désigne celui qui habite un lieu-dit Sippe, Sype, terme qui signifie ‘plaine’ en néerlandais.
Vanderstichelen Nom flamand. C’est la forme génitive de Vanderstichel (Van der Stichel), qui désigne en néerlandais celui qui est originaire d’un lieu-dit Ter Stichel (= perron, quai, barrière).
Vandesande Rencontré aussi sous les formes Van de Zande, Vandezande, désigne en flamand celui qui est originaire d’un lieu-dit Zande, Sande (= lieu sablonneux). Variantes : Van de Sande, Vandesante, Van Sante, Van Zante. On pensera en particulier à deux communes belges appelées Zande (Flandre orientale et occidentale), et à De Zande, aux Pays-Bas.
Vandevelde, Van de Velde Nom flamand signifiant du pré.
Vandevenne Nom flamand désignant celui qui est originaire d’un lieu-dit appelé Venne, toponyme très courant ayant le sens de tourbière. Variantes : Vandeven, Van de Ven.
Vandevoorde Désigne en flamand celui qui est originaire d’un lieu-dit Voorde (= passage à gué). Variantes : Van der Voorde, Vandervoorde, Vande Voorde, Van de Voorde, Van der Voorde, Vandevoort, Vandevorde, Vandevoir, Vanvoorde.
Vandewalle Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Walle, toponyme flamand très répandu qui signifie forteresse, motte castrale. Variantes : Van de Walle, Van Dewalle, Vandervalle, Vandevalle.
Vandewynckele Porté dans le département du Nord, le nom s’écrit aussi Vandewynckel, Vandewinckel, Vandewinckele, Vandewinkel, Vandewinkele. Il désigne celui qui habite un lieu-dit Winckel (ou autres graphies voisines), toponyme ayant eu en néerlandais (winkel) le sens de coin, lieu écarté. On envisagera aussi le sens le plus courant de winkel : boutique, magasin.
Vandoolaeghe Nom flamand qui se décompose en Van (= de) et Doolaeghe, ce dernier terme correspondant au moyen néerlandais dootlage, qui signifie marais, bourbier. Variantes : Doolaeg(h)e, Doolage, D’hoolaege, Van Dovlaeghe, Doolaegue, Dolhaeghe, Verdoolaeg(h)e.
Vandormael Egalement Van Dormael. Désigne celui qui est originaire de Dormaal, localité belge du Brabant flamand.
Vandy Porté en Belgique et dans le Nord-Pas-de-Calais, désigne celui qui est originaire de Vandy, village des Ardennes.
Vanehuin Nom assez rare porté dans le département du Nord. Renvoie à un nom de localité précédé de l’article contracté flamand van, reste à savoir laquelle.
Vanel Nom de famille porté notamment dans la Loire et le Vaucluse. Il s’agit d’un toponyme, plusieurs hameaux s’appelant (le) Vanel, en particulier dans le Rhône (Saint-Just-d’Avray, Lamure-sur-Azergues, Montromant, Longes, Bourg-de-Thizy), mais aussi dans l’Ardèche (Privas) ou la Loire (Chazelles-sur-Lavieu), ainsi que dans le Gard (Gagnières) et la Lozère (Serverette). Sens incertain : sans doute un lieu rocheux, escarpé (dérivé de Van, terme prélatin), mais on peut penser aussi au vanneau (vanel en occitan).
Vanelslande Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, désigne celui qui habite un lieu-dit Elsland(e), le pays des aulnes (néerlandais els = aulne). Il peut s’agir d’une néerlandisation de noms comme Delannoy. Variantes et formes voisines : Vanelslander, Vanelslandt, Vanelst, Vanelstlande.
Vanessche Nom flamand désignant celui qui habite une localité appelée Essche (ou formes voisines). Sens du toponyme : bois de frênes (néerlandais es). Variantes et formes similaires : Van Esche, Van Esschen, Vandenesse.
Vanetti Diminutif de Vanni (voir ce nom).
Vaney Le nom est surtout porté dans les Vosges. Tout comme les formes similaires Vanet (51) et Vanez (59, 88), il semble que ce soit un diminutif de "van", panier à fond plat pour vanner le grain. Il n’est cependant pas impossible qu’on ait affaire à un toponyme : le mot "van" désigne un marais dans les Ardennes et une pointe, une paroi rocheuse en Savoie et en Franche-Comté.
Vangilluwen Nom porté dans le département du Nord et en Belgique. Variantes : Vangilve, Vangilven, Vangilwe, Vangilwen. Désigne celui qui est originaire de Geluwe, localité belge de Flandre occidentale.
Vangrevelinghe Désigne celui qui est originaire de Gravelines, dans le département du Nord. Variantes : Vangrevelinge, Vangrevelynghe. La ville est citée en 1040 sous la forme Gravenenga, ce qui laisse penser que les noms de famille Vangreveninge, Vangrevenynge et Vangrevenynghe ont la même signification.
Vanhaelst Egalement Van Haelst, Van Aalst, Van Aelst, Vanaelst. Désigne celui qui est originaire de Aalst, nom de plusieurs localités flamandes. Signification : sans doute à rapprocher du néerlandais elst (= bois d’aulnes).
Vanhecke Désigne celui qui est originaire de Heck(e), nom de plusieurs localités. On pensera par exemple à la commune de Hecq, dans le Nord. Signification : barrière (ancien français hec). Variantes : Vanec, Vaneck, Vanecke, Vanheck, Van Heck, Van Hecke.
Vanhee Originaire d’un lieu appelé Hee, Heede (endroit où pousse la bruyère, néerlandais heide).
Vanhems Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, peut désigner celui qui est originaire de l’une des nombreuses localités appelées Hem dans cette région. Signification : hameau, village. Autre solution, qui justifierait la présence du -s final : originaire d’un lieu-dit (les) Hemmes, toponyme avec le sens de terres inondables, protégées par des digues (cf. les Grandes-Hemmes à Marck, 62).
Vanhersecke Le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Vanherzecke, Vanherzeeke, Herzecke. Il renvoie certainement à une localité, peut-être Hézecques (62).
Vanholderbeke, Van Holderbeke Patronyme porté dans le département du Nord et en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’Holderbeek, localité de Flandre orientale. Sens du toponyme : sans doute le ruisseau où pousse le sureau.
Vanholle Le nom, assez rare et porté dans le Nord-Pas-de-Calais, désigne en néerlandais (flamand) celui qui habite un lieu appelé Holle, Hol. Sens du toponyme : endroit creux, cavité.
Vanhooren Porté dans le département du Nord, ce nom flamand (néerlandais) désigne celui qui habite un lieu-dit Hoorn (= coin, extrémité). De nombreuses communes s’appellent Hoorn aux Pays-Bas, c’est aussi le nom d’une localité belge de Flandre occidentale. Variante : Vanhoorne.
Vanhouche Forme apparemment francisée du flamand Van Hoeck, désignant celui qui est originaire d’une localité appelée Hoek, Hoeke, toponyme assez répandu en Belgique.
Vanhoutte Nom flamand porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Houtte, Hout (toponyme très fréquent : hout = le bois). Variantes : Vanhoute, Vanhouten, Van Houtte, Van den Houdt, Vandenhoute.
Vanhove Nom assez courant dans le département du Nord et dans la Somme, ainsi qu’en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Hove, toponyme très fréquent qui a le sens de cour, ferme (néerlandais hof). Les variantes sont très nombreuses : Van Hove, Van Hoven, Van Hoof, Vanhoof, Van den Hove, Vandenhoven, Van den Hoof, Van der Hoeve, Van der Hoeven, Vanderhoeven, Vanderhoven, Van der Houven, Vanhouwe, la liste n’étant pas exhaustive.
Vankoekenbeek Nom rare porté en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Koekenbeek, dont je ne trouve hélas aucune trace. La finale -beek signifie ‘ruisseau, cours d’eau’.
Vanlerberghe Désigne celui qui est originaire d’un lieu appelé Lerberghe (sans doute Laarberg, localité rencontrée à Courtrai). Variantes : Vanlerbergue, Vanlerbergh, Vanlerenberghe, Vanlersberghe, Van Lerberghe.
Vanlierde, Van Lierde Nom flamand désignant celui qui est originaire d’une localité appelée Lierde : on pensera notamment à Sint-Martens-Lierde, près de Gand, ou à Sint-Maria-Lierde, près d’Audenarde.
Vanmol Egalement écrit Van Mol, Van Molle, le nom désigne celui qui est originaire de Mol, localité belge de la province d’Anvers, à quelques kilomètres de la frontière néerlandaise.
Vannarien Nom porté dans le département du Nord, rencontré aussi sous les formes Vanarie, Vanarien. Il devrait évoquer l’aigle (néerlandais moderne arend), en principe sous forme de toponyme (la préposition ‘van’ marquant une origine géographique).
Vannel Nom assez rare porté surtout dans le Jura. Peut-être un diminutif de ‘van’, panier utilisé pour le vannage du grain. Voir aussi Vanel pour d’autres possibilités.
Vannereau Diminutif de Vannier (voir ce nom) surtout rencontré dans la Nièvre et dans l’Yonne. Formes voisines : Vanneraud (16), Vannerel (01), Vannereux (58, 80), Vanneron (79), Vannerot (55, 77). Le vannereau peut aussi être un petit vanneau (oiseau).
Vannesson Porté dans la Meuse, c’est un diminutif de Vanne, Vannes, nom de personne d’origine germanique (Wano, racine wan = attente, espérance) popularisé par un saint qui fut évêque de Verdun au début du VIe siècle. Variantes : Vanneson, Vanesson, Vaneson, Vanson (Nord et Est).
Vanneste Selon le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane, désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Nest (= nid, puis repaire), toponyme rencontré dans la région de Courtrai. Variante : Van Neste.

Retour à la page d’accueil du dictionnaire