A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Noms commençant par W

Wable Porté dans la Somme et les départements voisins, c’est selon M.-T. Morlet un nom de personne d’origine germanique, Wabilo, variante de Wafilo (racine "wafan" = arme).
Wacheux Nom picard. Il s’agit d’un toponyme désignant un terrain marécageux. Le sens est sans doute le même pour Waché.
Wacker Porté en Alsace et dans la Moselle, le nom correspond à l’adjectif allemand "wacker" (= éveillé, alerte). Dérivé : Wackerle. En composition : Wackermann.
Wacogne Le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie. Il désigne celui qui vient de Gascogne. Variante : Wacongne.
Wacquez Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est une variante de Wacquet, lui-même probable diminutif de Wacquier, Wacquiez. Plusieurs sens possibles pour Wacquier : soit c’est un nom de personne d’origine germanique, variante de Wauquier (voir ce nom). Soit c’est un nom de métier : M.-T. Morlet propose un mesureur ("wacque", variante de "waghe", mesure de capacité en Flandre), il n’est pas interdit de penser aussi à un vacher.
Wadbled Voir Vatblé pour le sens. Le nom est porté dans l’Aisne. Variantes : Wadblé, Watbled, Watebled (02, 80), Watteblé (10, 59), Wattebled (62, 80, 76).
Waddy On rencontre le nom en Martinique, mais il est surtout présent en Angleterre. C’est un hypocoristique de Walthew, nom de personne anglo-scandinave composé des racines val (= bataille) et thiofr (= voleur, sans doute pour désigner celui qui arrache la victoire).
Wadih Nom arabe signifiant clair, limpide (wâDiH) ou peut-être doux, aimable, paisible (wadî`), la seconde hypothèse étant plausible pour un nom libanais.
Waegeneere Le nom désigne en néerlandais un charron ou un charretier. Variantes : Waegenaire, Waegeneire, Waeguenaire, rencontrées dans le département du Nord.
Waeselynck Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est peut-être un ancien nom de localité formé sur le moyen néerlandais wesel (= belette).
Wagemans Nom flamand que l’on retrouve en Alsace sous la forme Wagemann. Désigne sans doute celui qui avait la charge du poids public, qui pesait les marchandises (Waage = balance en allemand), mais on peut aussi penser à un voiturier (variante de Wagenmann).
Wagener Variante de Wagner (nom de métier allemand, celui de charron) surtout portée dans la Moselle. Le sens de charretier est également envisageable (cf. le moyen néerlandais "wagenaer").
Wagih Egalement écrit Wajih, Ouajih, c’est un nom de personne arabe (wajîh) qui signifie ‘éminent, remarquable’ (un des qualificatifs du prophète Mohammed).
Wagner Fréquent en Alsace et en Allemagne, c’est un nom de métier, celui de charron.
Wagnon On rencontre ce nom en Belgique et dans le département du Nord. Il s’agit d’un nom de personne d’origine germanique signalé par M.T. Morlet sous la forme Wanio, Wanionem, mais dont le sens n’est pas précisé. A noter aussi qu’une commune des Ardennes s’appelle Wagnon (même étymologie), et que dans certains cas les possesseurs du nom pourraient en être originaires. Enfin, il existe sur la commune de Douai un petit village appelé Wagnonville (= le domaine de Wanio).
Wagogne Nom porté dans le Nord. Désigne sans doute celui qui est originaire de Gascogne (on trouve aussi dans la même région les patronymes Vagogne, Vacogne, qui ont le même sens).
Wagon Assez courant dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique (variante : Waghon), attesté depuis le début du XIIIe siècle, pourrait être le cas-régime du nom de personne germanique Wago. Autre possibilité : terme désignant un Gascon, sachant que les noms Wagogne, Wacogne (80, 62) sont les équivalents du mot "Gascogne". Rien à voir avec le mot "wagon", importé d’Angleterre au XVIIIe siècle.
Wagrez Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est une variante de Wagret (même région), nom de famille de sens incertain. Peut-être un diminutif de "waghiere", qui a désigné une cuve dans la région de Lille (Godefroy).
Wahrheit Porté dans la Moselle, correspond au mot allemand "Wahrheit" (= vérité), surnom possible pour un homme sincère.
Wajda Tout comme Wejda, ce nom polonais semble devoir être rapproché de l’allemand Weide (= saule, également pâturage).
Wajdenbaum Variante polonaise de l’allemand Weidenbaum (= le saule), le nom est porté par des juifs askhénazes. Une tradition familiale veut que l’ancêtre éponyme, Saül Cohen, ait choisi ce nom pour se différencier des autres Cohen.
Walbrou Patronyme porté dans le Nord-Pas-de-Calais. On trouve aussi la forme voisine Walbron. Peut-être un diminutif du nom de personne Walbert (waldan = gouverner + berht = brillant).
Walckiers Surtout porté en Belgique, c’est sans doute un nom de personne d’origine germanique, Walahari (walah = étranger + hari = armée).
Walczak Nom polonais, diminutif d’un nom de baptême qui correspond au prénom Valentin.
Waldeck Porté notamment dans le Haut-Rhin, désigne, tout comme Waldecker, celui qui est originaire de l’une des nombreuses localités ainsi appelées (signification : l’extrémité de la forêt, du bois). Le nom rare Waldack pourrait en être une variante.
Waldvogel Surtout porté dans le Haut-Rhin, assez répandu en Suisse, le nom signifie en allemand "oiseau des bois" (Wald = forêt, bois + Vogel = oiseau). Difficile d’interpréter ce surnom avec certitude. Variante : Waldfogel.
Walgenwitz Présent dans le Haut-Rhin depuis le XVIIe siècle, pourrait désigner celui qui est originaire de Wagelwitz, localité située en Saxe, près de Leipzig, ou d’autres communes de Saxe ou de Pologne portant des noms proches.
Walker Nom porté en Alsace-Lorraine. C’est un nom de métier, celui de pareur de draps (variante de Walcher), ou encore celui qui travaille dans un moulin à foulon (cf l’allemand Walke = foulage). Variante : Walcker. Le patronyme est également très répandu en Grande-Bretagne, où il a le même sens.
Walla Patronyme surtout porté dans le Haut-Rhin. Le rapprochement avec l’allemand Wall (= rempart) est séduisant, mais n’explique pas le a final. En fait, il doit s’agir d’un nom de personne d’origine germanique formé sur la racine walah (= étranger), qui est notamment à l’origine du mot "wallon", et que l’on retrouve dans les patronymes Wallach (67) et Wallace (51).
Wallace Fréquent dans toute la Grande-Bretagne, le nom correspond à la racine germanique walah (= étranger), que l’on retrouve dans Wales (= Pays de Galles) et Welsh (= Gallois). Il désignait tous ceux qui n’appartenaient pas aux peuples germaniques.
Wallaert Rencontré en Belgique, c’est un nom de personne d’origine germanique, Walahard (walah = étranger + hard = dur).
Walle Nom porté surtout en Belgique. Désigne un Wallon (voir Walla et Wallon). Peut également être un nom de personne (racine walah = étranger).
Waller Porté en Alsace-Lorraine, le nom a désigné au moyen âge un pèlerin (celui qui prend la route, sens attesté en moyen-haut-allemand)
Wallerand Fréquent dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est un nom de personne d’origine germanique, Wallahramn (walah = étranger + hramn = corbeau). Variantes : Wallerant, Walrand.
Wallet Le nom est surtout porté dans le Nord-Pas-de-Calais et dans la Somme. Variante : Wallez. C’est un diminutif de Walle, qui peut avoir deux sens : soit il désigne un Wallon, soit c’est un nom de personne d’origine germanique, Wallo (racine walah = étranger).
Wallior Patronyme rencontré en Alsace-Lorraine. Je n’en sais hélas pas plus pour l’instant !
Wallon Désigne une personne originaire de Wallonie, plus exactement de la Belgique romane. On trouve surtout au moyen âge la forme Wallo, qui vient du terme germanique walh servant à désigner les personnes vivant à l’ouest du Rhin.
Walmé Le nom est porté en Picardie. Variantes : Walmée, Walmetz, Walmez. Il semble correspondre à Galmier (voir ce nom).
Walschot Le nom est rare, on le rencontre dans le département du Nord sous la forme Walschots (avec génitif de filiation). Il devrait s’agir d’un diminutif du moyen néerlandais "walsch" (celui qui n’est pas germanique, en particulier celui qui est wallon).
Walsh Porté en Angleterre, le nom désigne le plus souvent, tout comme sa variante Welsh, celui qui vient du pays de Galles. Il peut aussi avoir simplement le sens d’étranger (germanique walah).
Waltener Patronyme rencontré en Belgique. Il s’agit d’un nom de métier, qui correspond à l’allemand Waldner (= celui qui travaille dans la forêt, peut-être un garde forestier).
Walter Nom porté en Angleterre, en Allemagne et en Alsace-Lorraine, qui correspond au nom de personne Gautier, Gauthier (wald = qui gouverne + hari = armée).
Waltsburger Nom très rare porté dans le Bas-Rhin. Il pourrait désigner celui qui est originaire de Waldsburger, hameau à Artolsheim (67). On peut aussi penser à la commune de Waltensburg, en Suisse.
Waltz Hypocoristique de Walter (voir ce nom). Variante : Walz.
Wambecq Le nom, ainsi que ses diverses variantes (Wambeke, Wambecke, Wambecque, Wanbecq), est porté en Belgique et dans le nord de la France. C’est un toponyme où l’on retrouve la racine germanique baki (= ruisseau), à l’origine de nombreux noms de lieux terminés par -beck, -becq, -baix. Le premier élément, wana, signifie ‘insuffisant’. Plusieurs petits villages des deux côtés de la frontière s’appellent Wambeck, Wambeke ou encore Wambaix.
Wambre Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, également présent en Belgique, c’est un nom de sens incertain. Peut-être un toponyme qui reste à découvrir ou un éventuel nom de personne. On notera, sans en tirer de conséquences, que deux communes s’appellent Wambercourt (62) et Wambrechies (59).
Wambst Porté notamment dans le Bas-Rhin et la Marne, désigne sans doute un homme à la panse rebondie (moyen-haut-allemand wampe, wambe, allemand moderne Wamme, Wanst = bedaine, panse).
Wanègue Nom porté dans le Nord (59, 80), également présent en Belgique. C’est une francisation du flamand Van Hecque, qui désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Heck(e), Heek. On trouve, avec le même sens, la variante Wanecque.
Wangermez Le nom est porté en Belgique et dans le nord de la France. Variantes : Wangermée, Vangermée, Vangermez. Il désigne celui qui est originaire de Wangermez, ancienne localité à Anvaing (Belgique). Selon F. Debrabandere, le toponyme signifie le domaine rural ("metz, mez") de Wanger, nom de personne germanique. Il existait une famille "de Wangiermes" au XIIIe siècle à Anvaing.
Wangon Nom porté notamment dans l’Oise et le Pas-de-Calais. Semble une variante de Wagnon, nom de personne d’origine germanique.
Wannepain Autre forme de Gagnepain (voir ce nom) portée dans le département du Nord. Variante : Wannepin.
Wanner Nom alsacien. C’est un métier, un fabricant de cuves.
Wannin Nom porté dans le département du Nord et en Belgique (variante Wanin). Diminutif du nom de personne d’origine germanique Wano (wan = attente, espérance).
Wansart Le nom se rencontre surtout en Belgique. Variante : Wansard (08). C’est un dérivé de Wanzo, nom de personne d’origine germanique (racine wan = attente, espérance).
Wante Porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique, c’est le surnom d’un gantier (moyen néerlandais wante = gant). Avec le même sens : Wantier, Wantiez, formes picardes de "gantier". Le gant est également présent dans les noms Wantelet, Wantelez, Wantellet (= gantelet).
Wantzen Rare et porté en Moselle, c’est un dérivé de Wantz, sans doute nom de personne d’origine germanique (Wanzo, racine wan = attente, espérance selon M.T. Morlet). Le rapport avec la punaise (allemand Wanze) semble très improbable.
Wantzenriether Nom porté dans le Haut-Rhin (variante : Wantzenrieder). On peut certes imaginer un chevalier à la punaise (Wanze = punaise + Ritter = chevalier), mais ça ne fait guère sérieux. Il devrait plutôt s’agir de celui qui est originaire d’une localité portant un nom très proche : par exemple Wangenried en Suisse (canton de Berne), ou encore Warzenried en Bavière, la finale -ried évoquant un terrain marécageux. On rencontre parfois aussi le nom de famille Wanzenried.
Waquet, Wacquet Nom du Nord-Pas-de-Calais. Pourrait désigner celui qui avait la charge des poids et mesures (le flamand waghe ayant ce sens).
Warambourg Porté dans la Somme et le Pas-de-Calais, le nom est plus courant sous la forme Warembourg. Il désigne celui qui est originaire de Warembourg, nom d’anciennes localités à Merck-Saint-Liévin et à Ouve-Wirquin (62). Il existe aussi un hameau de ce nom à Bourguignon (25).
Warchol Nom de famille polonais qui correspond à warchol (= désaccord, dispute), sans doute le surnom d’un homme querelleur.
Ward Correspond en anglais à la fonction de garde.
Warichet Nom porté dans l’Oise, où il est très rare, et en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit (le) Warichet, toponyme désignant une terre inculte.
Warin Nom surtout porté dans le nord de la France. C’est l’équivalent du nom de personne Garin, d’origine germanique (< wara = protection).
Waringhem Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Il est formé avec le double suffixe -inghem, et désigne le domaine de Waro, nom de personne d’origine germanique. M.T. Morlet signale deux lieux-dits dans le Pas-de-Calais, à Bourecq et à Norrent-Fontes. Variante belge : Warenghien.
Warlier Rencontré surtout dans la Marne, également présent en Belgique, ce nom demeure obscur. On a parfois envisagé une variante de Warnier (= Garnier, voir ce nom). De toute façon, il semble s’agir d’un nom de personne d’origine germanique.
Warlus WARLUS est certainement un nom de commune ou de hameau du nord de la France. Il existe deux communes correspondant à ce nom : WARLUS dans le Pas-de-Calais et WARLUIS dans l’Oise. L’explication de ce toponyme (nom de lieu) serait l’assemblage de la racine germanique WASSER (= eau) et du latin LUCUS = bois.
Warmel Le nom est surtout porté dans la Somme. Sens incertain. A rapprocher peut-être de l’allemand warm (= chaud).
Warnant Nom porté notamment dans la Marne, mais surtout présent en Belgique. Désigne celui qui est originaire de Warnant-Dreye (province de Liège) ou de Warnant (province de Namur).
Warnet Assez fréquent en Picardie (02, 80), c’est un diminutif de Warnier ou de Warin (Garnier, Guérin), noms de personne d’origine germanique.
Warneys Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais. C’est une variante ou un diminutif de Warnier, nom de personne d’origine germanique, Warinhari (voir Garnier). Formes voisines : Warnet, Warnez, Warniez, Warnitz.
Warnier Surtout porté dans le Pas-de-Calais, c’est un nom de personne d’origine germanique, équivalent de Garnier (voir ce nom). Variante : Warniez. Diminutifs ou formes voisines : Warnet, Warneys, Warnez, Warnitz.
Warocquier Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Variantes : Waroquier, Waroquiez. Désigne un fabricant de carreaux d’arbalète (ancien wallon waroquier, à rattacher à l’ancien français garroc, garrot = trait d’arbalète). Forme voisine : Waroquet, qui peut avoir le même sens ou être le surnom d’un petit homme grassouillet, tout comme Waroquaux, Waroqueaux (Picardie).
Warren Nom anglais qui correspond dans la plupart des cas au français Varenne, toponyme désignant un terrain sablonneux ou alluvial.
Warszawski Nom polonais désignant celui qui est originaire de Varsovie. Variante : Warszewski.
Warwick Désigne celui qui est originaire de la ville anglaise de Warwick, au sud-est de Birmingham, ou encore celui qui vient du comté du Warwickshire.
Waselewicz D’origine polonaise, le nom est rare sous cette forme (on trouve plutôt Wasilewicz). C’est un dérivé filiatif de Wasyl (Wasil), forme ukrainienne ou polonaise du prénom Basile. Avec un autre suffixe : Wasielewski, Wasilewski, Wasiluk.
Washington Désigne celui qui est originaire de Washington, nom de diverses localités anglaises. Pour la famille du premier président des Etats-Unis, il s’agit de Washington à Durham, dans le Sussex. Sens du toponyme : ancien anglais Wassingatun, le domaine du peuple de Wassa (ancien nom de personne).
Wasselin, Wasselyn Voir Vasselin.
Wasson Le nom est surtout porté dans le département du Nord et en Belgique. C’est le cas-régime de Wasse, nom de personne d’origine germanique (Wazo, à rattacher à la racine wad = gage).
Wastiaux Un nom assez répandu dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique, que l’on retrouve aussi sous les formes Watteau, Watteaux, Wattiau, Wattiaux, Wattieaux. On y voit généralement une forme picarde du mot ‘gâteau’, et donc le surnom d’un pâtissier. Cette interprétation est-elle la bonne ? On peut en douter quand on voit des formes telles que ‘Meuran du Watiau’ ou ‘Pasque des Watiaux’ (Namur, 1449), qui semblent faire référence à un nom de lieu, sans doute une terre inculte (à rapprocher de l’ancien français gast).
Wastine Plus courant sous les formes Wastyne et Watine, Watinne, désigne dans le Nord-Pas-de-Calais une terre en friche (dérivé de wast, gast).
Waterlot Le nom est assez fréquent dans le Pas-de-Calais, où l’on trouve avec le même sens la forme Watrelot. Il paraît désigner celui qui est originaire de Watrelot, ancien village à Vendin-lès-Béthune (62), ou encore de la commune de Wattrelos (59), qui est à l’origine des noms de famille Waterloo (on peut évidemment penser aussi à la localité belge bien connue), Waterloos, Watrelos, Watterloo, Watterlos, Wattreloo, Wattrelos, Wattrelot. La signification est la même dans tous les cas : le bois marécageux (water = eau + lo = bois).
Waters Ce nom anglais peut désigner celui qui habite auprès d’un point d’eau (source ou rivière), mais il est le plus souvent une contraction de Walter, avec s final de filiation.
Wathelet Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Lorraine, présent aussi en Belgique. Le rapport avec le gâteau (ancien français gastel) semble improbable. Il vaut mieux y voir un diminutif de Wattier, Wautier (variante du nom de personne Gauthier). Variantes : Watelet, Watellet, Wattelet, Wattelez, Wattellet.
Watier Autre forme de Wautier (= Gauthier, voir ce nom) portée en Lorraine. On trouve dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie les variantes Wattier et Wattiez. Autres formes : Wathier (51, 57), Wathiez.
Watkins Diminutif anglais de filiation formé sur Watt (= Walter). Avec un nouveau suffixe : Watkinson.
Watremez Nom rencontré dans le Nord et en Belgique. Il s’agit certainement d’un toponyme (nom de lieu), mais difficile à situer. On peut seulement indiquer les racines qui semblent à l’origine du nom : watre (water) = eau + mez = équivalent de l’occitan mas (domaine agricole). Variantes : Watremet, Watremetz, Wattremet, Wattremez.
Watrinet Surtout porté dans la Moselle (Saulny depuis le début du XVIIe siècle), c’est un diminutif de Watrin (même région), lui-même diminutif de Watier, qui est une forme lorraine du prénom Gauthier. Avec le même sens : Vatrinet (54, 55).
Watripont Porté dans le Nord et en Picardie ainsi qu’en Belgique (variantes : Watripon, Wattripont), désigne celui qui est originaire de Wattripont, dans la province belge du Hainaut.
Watriquant Assez rare en France, le nom est surtout porté en Belgique. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Watriquant ou plutôt Waterkant (nom d’une commune des Pays-Bas, Nord-Brabant, mais aussi toponyme assez répandu en pays flamand). Variante : Watrigant.
Watson Désigne en anglais le fils de Watt, hypocoristique du prénom Walter.
Watt, Watts Hypocoristique du prénom Walter, porté en Grande-Bretagne.
Wattebled, Watteblé Voir Vatblé.
Wattecamps Le nom est surtout porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Variantes : Wattecamp, Wattecant. Sens identique à Watriquant (voir ce nom).
Wattelle Également écrit Wattel, Watteau, Watteaux, Watteel, le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique et semble une variante de Wastiaux (voir ce nom), mais on peut aussi penser à un diminutif de Wathier (= Gautier).
Wattenne Nom rare porté dans le département du Nord. Il semble désigner celui qui est originaire de Watten, commune du même département. Le toponyme, Guadanniam en 831, Watanas en 1072, devrait évoquer un gué (racine germanique wad, à rapprocher du latin vadum). On propose aussi une formation à partir du nom de personne germanique Watto, latinisé en Watenus.
Watteville (de) Surtout porté en Suisse, c’est une francisation du patronyme alémanique von Wattenwyl, qui doit son nom au village bernois de Wattenwil. Signification du toponyme : sans doute le domaine (latin villa) de Watto, nom de personne germanique.
Wattré Le nom est surtout porté dans la Somme. Variante : Watré (80, 62). Peut-être un diminutif de Watier, l’une des formes picardes de Gauthier (voir ce nom).
Waultre Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est une variante de Waultier (= Gautier).
Wauquier Le nom est surtout porté dans le département du Nord. Autres formes : Waucquier, Wauquiez. C’est un nom de personne d’origine germanique, rencontré sous la forme Walcher, issu sans doute des racines "walah" (= étranger) et "hari" (= armée).
Wautelet Le nom est porté dans les Ardennes et le Nord-Pas-de-Calais, ainsi qu’en Belgique. C’est un diminutif de noms commençant par Waut-, en principe Wautier (= Gautier). Variantes : Wauthelet, Wauttelet.
Wauters Tout comme Wouters, c’est une variante flamande de Walters, forme génitive du prénom d’origine germanique Walter (voir ce nom).
Wauthier Variante de Gauthier (voir ce nom) surtout portée dans les Ardennes. Autres formes : Wautier, Wautiez (59, 62). Le nom Wauthy (08) en est soit une variante, soit un diminutif. Autres diminutifs : Wauthoz, Wautot (08).
Wavelet Rencontré dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est un diminutif de Wawel, nom de personne d’origine germanique (racine waffan = arme). Source : M.T. Morlet, Dictionnaire étymologique des noms de famille.
Wavrant Nom surtout porté dans le Pas-de-Calais. Variante : Wavran. Désigne celui qui est originaire de Wavrans-sur-l’Aa ou de Wavrans-sur-Ternoise, dans le même département. L’étymologie serait un mot celtique *wabra (= forêt).
Wavreil Nom porté dans les Ardennes et en Belgique, rencontré aussi sous les formes Wavreille (51) et Wavrelle (59). Il désigne celui qui est originaire de Wavreille, commune belge de la province de Namur.
Wawrzyniak Très fréquent en Pologne, correspond au prénom polonais Wawrzyniec (= Laurent, formé sur wawrzyn = laurier).
Waÿ Porté notamment dans le Pas-de-Calais, pourrait désigner celui qui est originaire de Wail, commune du même département. A noter aussi la commune belge de Ways (Brabant wallon).
Waymel Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, pourrait être une variante de Wemmel (= originaire de Wemmel, localité au nord-ouest de Bruxelles).
Webb Très fréquent en Grande-Bretagne, désigne un tisserand, tout comme le nom Weaver (moyen anglais weven = tisser, vieil anglais wefan > webba).
Weber Il s’agit d’un surnom désignant un tisserand. Le nom est fréquent en Allemagne et en Alsace.
Webster Désigne en anglais un tisserand (ancien anglais webbestre, dérivé féminin de webba).
Wechsler Allemand ou alsacien (variante : Wexler), le nom désigne un changeur de monnaie. Il a souvent été porté par des Juifs askhénazes.
Wedrat Le nom vient d’Allemagne. Il pourrait désigner celui qui est originaire de Wederath, localité de Rhénanie-Palatinat, mais c’est loin d’être une certitude.
Weemeeuw Le nom est porté en Belgique. Sens incertain. Peut-être une néerlandisation de Vimeux, nom désignant celui qui est originaire du Vimeu, région de Picardie. A noter qu’on trouve en Fance (59) les noms Wemeuw et Wemmieux, eux aussi incertains, tout comme Wémeaux (voir ce nom).
Weerts Porté dans le département du Nord et en Belgique (variante : Weers), pourrait désigner celui qui est originaire de Weert, nom de plusieurs localités en Belgique et aux Pays-Bas (sens du toponyme : terrain entouré par les eaux, île). Cependant, la présence d’un génitif (-s), rare avec les toponymes utilisés comme noms de famille, laisse supposer qu’on a plutôt affaire au moyen néerlandais "wert" (= hôte, aubergiste).
Weglarz Nom polonais désignant celui qui extrait ou vend du charbon de bois (équivalent polonais du nom français Charbonnier). Le nom a parfois été "occidentalisé" en Wenglarz.
Wegscheider Originaire de Wegscheid, nom d’une localité bavaroise et de plusieurs communes autrichiennes. Le toponyme a sans doute le sens de carrefour, bifurcation.
Wehrle WEHRLE est un hypocoristique (diminutif affectueux) de WERNER (voir ce nom).
Weidinger Le nom désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Weiding(en). On pensera soit à Weiding (Bavière, Autriche), soit à Weidingen (Rhénanie-Palatinat, Luxembourg). Deux mots allemands Weide pourraient être à l’origine du toponyme : l’un désigne le saule, l’autre un pâturage.
Weil Souvent porté par des juifs askhénazes, c’est en général un nom de localité, fréquent en Allemagne, qui signifie ‘domaine rural’ (latin villa). Une anagramme de Lewi (voir Lévy) est également possible dans certains cas. Variante : Weill.
Weiller Le nom est surtout porté dans le Haut-Rhin. Il désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Weiller, équivalent de Villiers (latin villare : ferme, hameau). Variante : Weiler.
Weinberg Le plus souvent allemand, le nom désigne celui qui habite un lieu-dit ou est originaire d’une localité s’appelant Weinberg (= le mont planté de vigne). A noter que, comme beaucoup de noms terminés par -berg, ce patronyme a souvent été utilisé par des juifs.
Weingartner Le nom Weingärtner désigne mot à mot en allemand le jardinier qui s’occupe de la vigne. Il s’agit donc d’un nom donné à un vigneron. Variantes : Weingaertner, Weingertner. Le nom Weingarten est quant à lui un toponyme avec le sens de "vigne". C’est le nom de plusieurs communes en Allemagne (Weingartner peut aussi désigner celui qui vient de l’une d’entre elles).
Weinling Nom assez courant en Alsace (67). Comme pour tous les noms commençant par Wein-, on peut penser à un rapport avec la vigne, sans doute un toponyme. Mais ce n’est qu’une hypothèse.
Weintraub Le nom, assez rare, signifie en allemand "grappe de raisin" (Weintraube). On peut penser à un surnom donné à un viticulteur ou à un marchand de vin, mais en fait il s’agit pratiquement toujours d’un nom ornemental porté par des Juifs askhénazes.
Weisberg Autre forme de Weissberg, qui signifie en allemand ‘la montagne blanche’. A noter que le nom a souvent été porté par des juifs askhénazes sans référence particulière à un lieu précis. Variantes : Weisenberg, Weissenberg. Dérivés : Weisenberger, Weissenberger.
Weisbort Le nom semble venir d’Ukraine. C’est apparemment une déformation de Weisbart, en allemand celui qui a une barbe blanche, patronyme porté le plus souvent par des juifs askhénazes.
Weispecker Le nom est porté dans le Nord (variante : Weispecher). Il est plus courant sous les formes Weissbecker, Weissbeck, Weisbecker, Weisbeck, noms allemands ou alsaciens donnés à un boulanger qui fait du pain blanc.
Weiss, Weis Correspond à l’alsacien ou à l’allemand weiss (= blanc). Sobriquet désignant celui qui a les cheveux blancs.
Weissenfluh (von) Le nom renvoie à une localité appelée Weissenfluh (la paroi blanche, le rocher blanc). Il semble venir de Suisse, mais je ne trouve aucun lieu qui corresponde.
Weissgerber Porté en Alsace, le nom peut aussi s’écrire Weisgerber, Weisguerber. Il désigne en allemand un mégissier ("Weissgerber").
Welch Porté en Angleterre, le nom désigne le plus souvent, tout comme ses variantes Walsh, Welsh, celui qui vient du pays de Galles. Il peut aussi avoir simplement le sens d’étranger (germanique walah). Le nom Welch (variante : Welche) est également porté dans l’est de la France, avec le sens d’étranger.
Welfringer Porté dans la Moselle, le nom s’écrit aussi Welferinger. Il devrait désigner celui qui est originaire de Welfrange (également Welfringen), commune du Luxembourg située à proximité de la frontière avec la Moselle, au sud-est de Luxembourg.
Wellens Patronyme flamand, sans doute nom de personne d’origine germanique formé sur la racine willi (= volonté).
Wells Désigne en anglais celui qui habite près d’une source ou d’un cours d’eau (moyen anglais well, employé aujourd’hui avec le sens de puits).
Welschbillig Le nom désigne celui qui est originaire de Welschbillig, localité allemande de Rhénanie-Palatinat. Beaucoup de toponymes se terminent par -billig (cf. Wasserbillig), un terme rencontré parfois isolément dans les textes anciens sous la forme Biliaco (apparemment le domaine de Billius, nom de personne, mais c’est loin d’être une certitude). Welsch désigne en principe l’étranger, celui qui n’est pas germanique, mais il faudrait avoir des formes anciennes du toponyme pour confirmer tout cela.
Welter, Welters Variantes de Walter (voir ce nom) portées en Basse-Allemagne et aux Pays-Bas.
Weltz C’est le plus souvent, comme sa variante Welz, un hypocoristique du prénom Walter (voir ce nom), dont une variante fréquente est Welter. Dans certains cas, le nom peut aussi désigner celui qui est originaire de Welz, en Allemagne.
Welzer Désigne sans doute celui qui est originaire de Welz (Nord-Rhénanie-Westphalie) ou de Welze (Basse-Saxe). Voir aussi Weltz pour un autre sens.
Wemeaux Nom rencontré dans le département du Nord, où l’on trouve les variantes Wemaux et Wemau. Il s’agit peut-être d’un nom de personne d’origine germanique, diminutif de Wimar, Wigmar (wig = combat + mar = célèbre). Mais je suis loin d’en être certain.
Wemmert Porté notamment en Moselle, c’est un nom de personne d’origine germanique, sans doute variante de Wemmer, Wimmer, Widmer (Widmar : wid = bois ou wit = large + mar = célèbre).
Wencker Porté en Alsace (67), le nom s’écrit aussi Wenker. On peut en faire un dérivé de Wenck, Wenk, nom de personne d’origine germanique (racine win = ami). Autre possibilité : celui qui habite un lieu-dit Wenke (moyen-haut-allemand wenke = sinuosité, virage).
Wendling Patronyme fréquent en Alsace-Lorraine. M.T. Morlet envisage un nom de personne, double dérivé de Windo (win = ami). On peut cependant penser aussi dans certains cas à un nom de localité : par exemple Wendlingen en Moselle (commune de Hettange-Grande).
Wenger Deux possibilités. Soit celui qui est originaire d’une localité appelée Weng ou Wengen (= prairie humide), soit une contraction de Weniger, sobriquet désignant une personne toute petite ou de peu de valeur (adjectif allemand wenig).
Wengorzewski Nom polonais. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Wegorzewo (prononcer Wengorzewo). Le toponyme est formé sur wegorz = anguille. Trois communes polonaises portent ce nom.
Wenner Assez courant dans la Moselle, c’est une variante de Wanner, qui a pu désigner un fabricant de cuves (moyen-haut-allemand "wanne"). Autre possibilité : celui qui est originaire de Wanne, nom de localités en Belgique (province de Liège) ou en Allemagne (Rhénanie du Nord-Westphalie).
Wepierre Nom rencontré surtout en Picardie (variante rare Wepiere dans le Nord). Difficile de se faire une idée précise. Je pencherais pour un toponyme signifiant le gué de Pierre (ou le gué en pierre), sachant qu’en picard on trouve souvent l’équivalence w = g.
Werbrouck Désigne celui qui est originaire de Verrebroek, localité de Flandre orientale.
Werder Nom d’origine allemande. C’est un toponyme désignant une terre entourée par les eaux d’un fleuve, un îlot. De nombreuses localités allemandes s’appellent Werder.
Werner Forme allemande ou alsacienne de Garnier, nom de personne d’origine germanique (warin = protection + hari = armée).
Werquin Assez courant dans le département du Nord, désigne sans doute celui qui est originaire de Verquin, commune du Pas-de-Calais. Signification : le domaine de Werko (ou Werika), nom de personne d’origine germanique. Variante : Verquin (59, 62). Autre possibilité : diminutif en -quin de Wéry (voir ce nom).
Werren Porté en Angleterre, c’est un nom de personne d’origine germanique, équivalent du français Guérin (voir ce nom). Variantes : Wareing, Waring, Warin, Werring.
Wertenschlag Nom rencontré dans le Haut-Rhin. Variante : Werthenschlag. Le nom, souvent porté par des juifs askhénazes, s’est aussi écrit Wirtenschlag. Difficile de se prononcer, chaque graphie entraînant des sens différents. Mot à mot, on peut penser à un ‘coup de maître’, mais il semble que Schlag ait été fréquemment utilisé comme toponyme, notamment en Autriche, peut-être avec le sens de barrière ou de coupe de bois.
Wéry Surtout porté dans le département du Nord, c’est un nom de personne d’origine germanique, Widric (wid = bois + ric = puissant), latinisé en Wedericus. Variante : Werry.
Weryk Nom polonais relativement rare, de sens incertain. Peut-être un dérivé des prénoms féminins Wera ou Weronika, mais rien de bien évident.
Wesemael, Wesmael Nom rencontré dans le département du Nord et en Belgique. Désigne celui qui est originaire de Wesemael, commune du Brabant flamand.
West Désigne en anglais celui qui vient de l’ouest, ou qui habite à l’ouest du village.
Westelynck Egalement Westerlinck. Désigne celui qui est originaire de l’ouest, a pu être utilisé comme nom de personne. Le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Autres formes : Westelinck, Westerlin, Westerlynck, Westrelin.
Weston Porté en Angleterre et en Ecosse, désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Weston, toponyme très fréquent qui évoque une forteresse située à l’ouest (dun = enclos, fortification).
Wettstein Nom alsacien qui doit correspondre à l’allemand Wetzstein, nom de métier désignant un rémouleur.
Wetzel Assez fréquent en Alsace et dans la Moselle, le nom peut, comme Wentzel, être un hypocoristique du prénom Werner (= Garnier). M.T. Morlet propose pour sa part le nom de personne Watzilo, formé sur la racine wad (= gage, engagement), cette même racine étant à l’origine du nom Wetz.
Wex En France, le nom est porté dans le Bas-Rhin. Sens incertain. Selon Bahlow (voir bibliographie), ce serait une variante de Wiechs, nom de localités en Bavière et en Bade-Wurtemberg.
Weyl Nom rencontré en Alsace. C’et une variante de Weil, un nom à double sens. En effet, c’est d’abord un toponyme très fréquent en Allemagne (weil = villa = domaine). Mais il semble que ce soit aussi une anagramme fréquemment utilisée par les juifs en remplacement du nom Lewi (Lévi, Lévy).
Weymiens Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, le nom s’écrit aussi Wymiens. Il semble venir de Belgique (Willebroek). Je n’en connais pas la signification.
Weynachter Porté dans la Moselle, le nom est plus fréquent sous la forme Weinachter. C’est un dérivé de Weinacht, Weynacht, qui correspondent à l’allemand Weihnachten (= Noël).
Weynand Le patronyme est notamment porté dans la Moselle (variantes : Weynandt, Weinand, Weinandt). Formes voisines : Weynant (51, 59, 62), et avec génitif de filiation Weynans, Weynants (59). On trouve aussi les formes Winand, Winant, Winants (08, 59). C’est un nom de personne d’origine germanique, Wignand (wig = combat + nand = audacieux).
Wheeler Nom anglais désignant un métier, celui qui fabrique des roues.
White Très répandu en Grande-Bretagne, c’est un surnom donné à celui qui a les cheveux blancs.
Wiame Porté dans le département du Nord et en Belgique, c’est une contraction de Willaume, variante du prénom Guillaume.
Wiart, Wiard Nom fréquent dans le Nord-Pas-de-Calais. C’est un nom de personne d’origine germanique, Withard (wit = bois + hard = dur).
Wibal Nom porté de la Picardie à la Belgique, rencontré aussi sous les formes Wibail, Wibaille, Wibault, Wibaut, Wibeau, Wuibaille, Wuibaut, Wuibaux. C’est un nom de personne germanique, variante de Guibal, Guibaud (voir Guibaud). De même, Wibart et Wibert correspondent à Guibert.
Wibert Nom de personne d’origine germanique, que l’on rencontre aussi sous les formes Vuibert et Guibert (wig = combat + berht = brillant).
Wichmann Nom allemand, variante de Weichmann. C’est un ancien nom de personne germanique formé avec les racines wig = combat et man = homme.
Wickel Deux possibilités pour ce nom : soit un dérivé de l’allemand ”Wicke”, nom de plante désignant la vesce. Soit la forme courte d’un nom de personne formé sur la racine "wig" (= combat), par exemple Wickardt.
Widehem Porté dans le Pas-de-Calais (variante : Widehen), désigne celui qui est originaire de Widehem, commune du même département. Le toponyme (Widingaham en 877) est formé du nom de personne germanique Wido suivi du double suffixe -ingheim, et signifie "le domaine de Wido".
Wieczorek Très répandu en Pologne, c’est un dérivé de "wieczor" (= le soir), avec un sens qui n’est pas d’une grande clarté. Vu sa fréquence, on peut penser qu’il a été utilisé comme nom de personne. A noter qu’en polonais dialectal le mot "wieczorek" peut désigner la chauve-souris.
Wiedemann Porté notamment dans le Bas-Rhin et la Moselle, pourrait correspondre à l’allemand Weidmann (= chasseur), lui aussi nom de famille (variante : Weidemann). Autre possibilité : celui qui habite un lieu-dit Weide, Weiden (= pâturage ou saule, également nom d’une ville d’Allemagne). Variantes : Wiedeman, Wiedenmann, Wiedmann.
Wiedermann Le nom pourrait correspondre au moyen-bas-allemand "wedderman" (= adversaire). A envisager aussi une variante de Wiedemann (voir ce nom).
Wiegert Porté en Alsace-Lorraine, c’est un nom de personne d’origine germanique, Wighard (wig = combat + hard = dur). Avec le même sens : Wichard (52, 10, 88), Wickaert, Wickart (59).
Wiener Le nom Wiener désigne le plus souvent celui qui est originaire de Vienne, en Autriche. Autre possibilité : nom de personne d’origine germanique, Winhari (win = ami + hari = armée). Le nom composé Wiener de Croisset (puis "de Croisset"), date du début du XXe siècle.
Wiertz, Wirtz Nom de personne d’origine germanique, Wirtzo, que M.T. Morlet rattache à la racine wirt (= hôte).
Wigishoff Nom porté dans le Bas-Rhin. Sans doute un ancien nom de localité (hof = ferme, domaine).
Wigniolle Porté dans le Nord-Pas-de-Calais (variantes : Wigniolles, Wignolle), c’est une déformation de Vignolle, Vignolles (dérivés du mot "vigne"), toponymes beaucoup plus fréquents dans le Sud-Ouest, mais qu’on rencontre parfois aussi dans cette région (cf. Vignolles à Courmelles, dans l’Aisne).
Wildemann Surtout porté dans le Haut-Rhin, a dû désigner un homme sauvage, farouche (sens de l’adjectif allemand "wild"), ou tout simplement celui qui appartient à la famille ou à la maison d’un nommé Wild(e).
Wilden Génitif flamand de Wild, Wilde, surnom donné à un individu sauvage, farouche (allemand wild = sauvage).
Wilenski Désigne celui qui est originaire de Vilnius (en polonais Wilno), capitale de la Lithuanie.
Wilfried Nom de personne d’origine germanique, Willifrid (willi = volonté + frid = paix). Variantes : Wilfrid, Wilfred.
Wilgaut Porté en Belgique, c’est un nom de personne d’origine germanique formé sur la racine will (= volonté). Il peut s’agir d’un diminutif de Guillaume, à moins que le secon élément ne corresponde à la racine gaut (= du peuple goth).
Wilhelm Forme allemande du prénom Guillaume, portée surtout en Moselle. Variantes latinisées ou diminutifs : Wilhelmus, Wilhelmi, Wilhelmy. On trouve également dans le Nord et en Belgique les formes Wilhem, Wilhems.
Wilkinson Désigne en Angleterre le fils de Wilkin, diminutif de William (= Guillaume).
Will Nom porté en Alsace. Il s’agit soit d’un diminutif de Wilhem (= Guillaume), soit d’un nom de personne à part entière, Willo (< wille = volonté). Variantes : Wille, Wilke, Willeke.
Willame L’une des nombreuses formes du prénom Guillaume, surtout portée dans le Nord et dans l’Aisne. Variante : Willamme. Avec génitif de filiation : Willams. Formes voisines : Willaime (08), Willaume (55). Diminutif : Willaumez (59).
Willemin Diminutif de Guillaume, rencontré essentiellement en Lorraine et en Franche-Comté. Variante : Willemain (02, 90). Le nom est formé à partir de la forme Willème, que l’on trouve surtout dans les Ardennes. Avec d’autres suffixes : Willemet, Willemetz (51, 62), Willemot, Willemotte, Wilmot, Wilmott, Wilmotte (59, 62, 51).
Willems, Williams Formes flamande et anglaise correspondant au nom de personne Guillaume, d’origine germanique (will = volonté + helm = casque).
Willers, Willer Nom de localité fréquent dans le Nord et dans l’Est (écrit aussi Villers). Vient du latin villare, le mot ayant été utilisé pour désigner un petit groupe de maisons. Il existe cependant une autre possibilité, le nom de personne d’origine germanique Willihari (will = volonté + hari = armée).
Willerval Porté dans le Pas-de-Calais, désigne celui qui est originaire de la commune de Willerval, dans le même département. Signification : la vallée de Willer, nom de personne germanique (Willihari).
Williamson Désigne le fils de Williams, forme anglaise du prénom Guillaume, popularisé en Angleterre par Guillaume le Conquérant.
Willommet Diminutif du prénom Guillaume, porté en Suisse.
Willoquaux Voir Willoquet.
Willoquet Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. On a le choix entre un diminutif de Guillaume (solution la plus probable) et un sobriquet appliqué à une personne lente (moyen néerlandais willok = escargot).
Willotte Porté en Belgique, c’est une variante de Willot (Belgique, Nord-Pas-de-Calais, Picardie), diminutif de Guillaume. On notera par exemple, en 1345 à Liège, un Willelmus dictus Wilhotte (cité par le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane). Avec le même sens : Williot, Wuillot, Wuilliot. Diminutif : Willoteaux (02, 51).
Wilmet Diminutif de Willem (= Guillaume) porté dans les Ardennes (également 51, 55, 59).
Wilmotte Nom surtout porté dans la Marne, également présent en Belgique et dans le Nord-Pas-de-Calais. C’est un diminutif de Wilhem, Willem (= Guillaume, voir aussi Guillem). Le e final n’est nullement la marque d’une forme féminine (cf : Willemote le Bastard, 1444). Variantes : Willemot, Willemotte, Willmot, Willmott, Wilmot, Wilmott.
Wilmouth Le nom est assez répandu en Moselle, où on le rencontre aussi sous les formes Wilmuth, Willmouth, Willmuth. C’est un nom de personne d’origine germanique, Willmuot (will = volonté + muot = esprit, âme).
Wilson Très répandu en Angleterre, désigne le fils de Will, hypocoristique de William, forme anglicisée de Guillaume.
Winckler Voir Winkler.
Windal Porté surtout en Belgique, désigne celui qui est originaire d’un lieu-dit Wijnendael, Wijnendaele, toponyme fréquent en pays flamand (= la vallée de Wijnen, nom de personne d’origine germanique).
Wingertsmann Porté notamment en Lorraine, le nom est formé sur l’allemand Weingarten (= vigne), et désigne un vigneron. On trouve, avec le même sens, la forme Wingerter et sans doute, par métonymie, Wingert.
Wingtans Nom porté dans la Moselle, où on trouve aussi les formes Wingtan, Wington, Vingtan, Vingtans, Vington. Je n’en sais hélas pas plus.
Winkler Porté en Alsace-Lorraine et en Allemagne, c’est un dérivé de Winkle = coin, angle. Peut désigner celui qui habite la maison située à un coin de rue, ou encore celui qui est originaire d’une localité appelée Winkel, Winckel (nom d’une commune du Haut-Rhin). C’est la même chose pour les noms de famille Winckel, Winkel, Winkels.
Winling Porté en Alsace, semble une variante de Wendling (voir ce nom).
Winock Patronyme porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Winnock, Winoc, Winocq. C’est un ancien prénom, que l’on retrouve par exemple dans la localité de Saint-Winoc, située dans la commune de Bergues (62). Saint Winoc (ou Winnoc), venu de Bretagne, est l’un des évangélisateurs des Flandres (fin VIIe – début VIIIe siècle). Il est le patron des meuniers, selon une légende voulant qu’un ange actionnait sa meule chaque fois qu’il se mettait en prières alors qu’il était en train de moudre le grain. Le nom, latinisé en Vinnocus, correspond au vieux breton Uuinoc (uuin = blanc, également saint, pur).
Wintergerst Fait partie des nombreux noms composés formés sur Winter (= l’hiver), nom de saison qui fut aussi au Moyen Âge un nom de baptême en Allemagne. Wintergerst désigne l’orge d’hiver (surnom probable d’un cultivateur). Variante : Wintergerste. Parmi les autres composés, le plus fréquent est Winterstein (Stein = roche, pierre, variantes : Wintersten, Winterstin, également Wintestein dans le Puy-de-Dôme), nom de deux localités en Allemagne (Thuringe, Bavière), mais parfois aussi nom ornemental porté par des Juifs askhénazes, tout comme Winterberg. De nombreuses communes allemandes s’appellent Winterberg (berg = montagne), l’une d’entre elles étant à l’origine du nom de famille Winterberger. Enfin, le nom Winterhalter pourrait renvoyer aux communes de Winterhalde et Winterhalden (Bade-Wurtemberg), sans doute la pente de Winter ou la pente froide.
Wintgens Nom flamand, considéré comme une variante dialectale de Winkin, patronyme formé avec le suffixe de filiation -kin ( = enfant) sur le nom de personne d’origine germanique Win (= ami).
Wion Equivalent de Guyon, Guion (= Guy), porté notamment dans le Nord et la Saône-et-Loire.
Wiot Equivalent du Guyot, Guiot, diminutif de Guy, rencontré dans le Nord et en Alsace. Variante ou matronyme : Wiotte (Picardie).
Wiplier Le nom est porté dans le département du Nord. Variantes : Wiplié, Wipliez, Wippliez. Sens incertain. Le dictionnaire de M.T. Morlet en fait une possible variante du néerlandais Wispelaere (charmeur de serpents). On pensera aussi aux noms allemands Wippler, Wipfler (rencontrés aussi en Alsace), qui semblent avoir désigné un jardinier (celui qui étête les arbres).
Wirard Porté en Belgique (variante : Wérard), c’est un dérivé de Wéry, Wiry, nom de personne d’origine germanique (voir Wéry).
Wirtges Rare et sans doute luxembourgeois, pourrait être une variante de Wirges, nom d’une commune de Rhénanie-Palatinat. A noter aussi la forme Wirtgen, rattachée par Herbillon et Germain (voir bibliographie) à l’allemand "Wirt" (= hôte, aubergiste).
Wiry Porté en Belgique et dans le Nord, c’est une variante de Wéry (voir ce nom).
Wisniewski Un nom polonais très répandu. Il désigne celui qui habite un lieu-dit Wisniewo, dérivé de wisnia (= cerisier). Formes voisines : Wisniowski, Wiszniewski.
Wiss Porté dans le Haut-Rhin et originaire de Suisse, c’est la forme alémanique (également wyss) de l’allemand weiss (= blanc, surnom donné à celui qui a les cheveux blancs).
Wissing Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Wissing ou Wissingen. On a le choix entre Wissing en Bavière et Wissingen en Basse-Saxe.
Wissocq Surtout porté dans le Pas-de-Calais (variante : Wissocque), désigne celui qui est originaire de Wissocq, hameau à Audrehem, dans le même département.
Witaszek Patronyme polonais dérivé de Witas, nom de personne formé sur Wit, qui correspond à la fois à Vitus (nom d’un saint très populaire en Allemagne, voir Veix) et à une racine slave exprimant l’idée de bienvenue. Formes voisines : Witczak, Witek, Witkowski (qui peut désigner l’habitant d’une localité appelée Witkowo).
Witsenhausen Semble désigner celui qui est originaire de Witzenhausen, nom d’une localité allemande de la Hesse. Signification : la maison ou le domaine de Witz, nom de personne germanique (Witzo, racine wit = bois).
Wittling Porté en Alsace, devrait renvoyer à une localité portant ce nom, peut-être Wittlingen, en Bade-Wurtemberg. Dérivé : Wittlinger.
Wittmann Nom néerlandais désignant celui qui est blanc (witt). Sans doute un homme aux cheveux blancs.
Wittmer Variante de Wittmar, nom de personne d’origine germanique (Widmar : wid = bois + mar = célèbre). Autres formes : Widmer, Wiedemer, Witmer.
Witucka Nom polonais rencontré aussi sous la forme voisine Witucki. Correspond à des noms tels que Witold ou Witoslaw, dans lesquels le premier élément renvoie à une racine slave ayant le sens d’accueil, bienvenue (il peut aussi se rattacher au latin vita = la vie).
Wlaeminck Variante rare de Vlaeminck (voir ce nom) rencontrée dans le nord de la France.
Wlodarczyk Diminutif du polonais Wlodarski, formé sur wlodarz = intendant, celui qui dirige les domestiques ou les ouvriers.
Wnekowicz Egalement Wnukowicz, c’est un dérivé du polonais wnuk, forme ancienne wnek (= petit-fils).
Wocher Rare, le nom est notamment porté dans la Moselle. Sens obscur. Le rapport avec l’allemand "Woche" (= semaine) semble très improbable.
Wodzynski Egalement Wodzinski. Nom de famille polonais. Désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Wodzyn ou Wodzynek. Le toponyme semble venir du verbe wodzic (= commander), mais on ne peut négliger la racine woda (= eau).
Wogenstahl Nom porté notamment dans le Haut-Rhin et les Vosges. On y retrouve apparemment le mot Stahl (= acier), mais je ne trouve aucune explication satisfaisante pour le nom. A noter que de nombreux Wogenstahl, originaires d’Alsace, vivent maintenant aux Etats-Unis.
Wohlgemuth Porté en Alsace-Lorraine, le nom se rencontre aussi en Allemagne sous la forme Wohlgemut. Il correspond à l’adjectif allemand "wohlgemut" (= gai, de bonne humeur).
Woillot Porté en Lorraine et en Bourgogne, plus fréquent sous la forme Voillot, c’est une variante de Guillot, diminutif de Guillaume. Autre forme : Voilliot.
Woimbée Le nom est porté dans la Meuse. Il désigne celui qui est originaire de Woimbey, village du même département. Variante : Wimbée.
Woirgard Porté en Moselle, le nom se rencontre aussi sous la forme Voirgard. Si l’on s’en tient à la finale -gard (= jardin), ce devrait être un toponyme (le jardin de Waro, nom de personne germanique), mais je n’en trouve aucune trace. Même problème avec Woirhaye, présent également en Moselle. Pour Woirgard, il convient cependant de signaler que le nom s’écrivait Wargaire au XVIe siècle (Jehan Wargaire, boucher à Metz), ce qui pourrait laisser penser à un nom de métier en -aer, et qu’on trouvait autrefois des Wergaire dans la Meuse.
Woirin Nom surtout porté dans les Ardennes. C’est une variante de Warin (voir ce nom).
Woisard Porté en Lorraine (55, 57, 54), le nom est assez rare. C’est une variante de Voisard (voir ce nom).
Wojciechowski Ce nom de famille , très populaire en Pologne, vient du nom de personne slave Wojciech, construit sur une double racine : woj- le guerrier, ciech-, la joie, la consolation. Saint Wojciech Slawnikowic, évêque de Prague, missionnaire en Prusse, patron de la Pologne et martyr, appelé en latin St Adalbertus, est à l’origine de nombreux toponymes comme Wojciechowo, Wojciechowice, qui devraient être à l’origine du nom de famille Wojciechowski.
Wojcik Variante du nom de personne (prénom) polonais Wojciech, formé sur les racines woj (= combat) et ciech (= joie), qui est également à l’origine du très répandu Wojciechowski.
Wojtowicz Nom polonais qui semble formé sur wojt (= celui qui était à la tête d’un village, une sorte de bailli). On peut cependant en faire également un dérivé de Wojciech, ancien nom de personne formé sur les racines woj (= combat) et ciech (= joie). Il est difficile de faire un choix entre ces deux hypothèses.
Wolfersberger Porté notamment dans la Moselle, désigne celui qui est originaire d’une localité appelée Wolfersberg (toponyme assez courant en Allemagne et en Autriche). Sens du toponyme : la montagne de Wolfer, nom de personne germanique. Variante : Wolfersperger (68). Formes voisines : Wolfelsberger, Wolfelsperger, Wolfensberger, Wolfensperger, Wolffelsperger, Wolfsperger (le plus souvent rencontrées dans le Haut-Rhin).
Wolff, Wolf Wolf(f) est un nom de personne d’origine germanique, signifiant loup. Une remarque s’impose : le nom a été très souvent porté par de israélites, c’est ce qu’on appelle en hébreu un kinnui, ou terme de substitution métaphorique. Si cela était le cas, Wolff correspondrait à Benjamin, l’un des fils de Jacob, car il est écrit dans la Bible : Benjamin est un loup, il déchire, le matin il mange encore, et le soir il partage les dépouilles.
Wolkoff Equivalent du russe Volkov, c’est un dérivé du mot slave "wolk" (polonais "wilk"), désignant le loup.
Wolowiec Nom de famille polonais qui correspond au métier de bouvier.
Wood, Woods Fréquent en Grande-Bretagne, désigne dans la plupart des cas celui qui habite auprès d’un bois. Plus rarement, il peut s’agir d’un surnom donné à une personne violente, enragée (moyen anglais wod).
Woodward Le nom désigne en anglais un garde forestier.
Woog Nom porté en Alsace, pour lequel deux sens sont possibles : soit l’allemand "Woog" (= étang), soit l’alsacien et alémanique Woog (= balance, variante de "Waage").
Woolf Nom anglais, variante de Wolf, surnom lié au loup (éventuellement nom de baptême).
Worgague Nom très rare, également écrit Worgagne, Worgaque. Je n’en connais ni l’origine, ni la signification.
Worms Porté en Alsace-Lorraine, le nom se rencontre aussi sous les formes Worm, Worme, Wormes, Wurm, Wurms. En allemand, il désignait au Moyen Âge un serpent, un dragon, et semble avoir été utilisé comme nom de personne. A noter que Worms est aussi le nom d’une localité en Rhénanie-Palatinat, qui semble à l’origine des noms Wormser, Wurmser.
Woussen Porté dans le Nord-Pas-de-Calais (en particulier dans le Nord où il est attesté depuis le XVIe siècle), c’est un nom dont le sens ne m’est pas connu. Les noms Woessem, Woessen, rencontrés dans la même région, devraient en être des variantes.
Wouters Equivalent flamand du nom de personne Wautier, Gautier (voir Gauthier). On rencontre aussi la forme Wauters, qui a le même sens.
Woutisseth Le nom est apparemment localisé dans le Pas-de-Calais, et c’est à peu près tout ce que je peux en dire. La finale -eth est assez étonnante. Si par hasard quelqu’un en sait plus, il sera le bienvenu !
Wright Très répandu en Grande-Bretagne, c’est un nom de métier, celui de charpentier ou de menuisier (vieil anglais wyrhta).
Wrzesinski Le nom correspond au polonais "wrzesien" (= septembre), surnom possible pour un enfant trouvé en septembre. Formes voisines : Wrzesien, Wrzesniewski.
Wtterwulghe Porté en Belgique notamment dans la région de Bruges, ce nom flamand s’écrivait au XVIIe siècle Uytterwulghe. Les noms commençant par Uyter (Uter, Utter) indiquent en néerlandais la provenance (ut ter), wulghe désignant sans doute le saule (néerlandais wilg).
Wucher Probable surnom d’un usurier (allemand Wucher = usure, Wucherer = usurier), le nom est porté en Alsace, tout comme la forme plus rare Wucherer.
Wuiart De sens identique à Guiard (voir ce nom), le nom est porté en Picardie (60, 80). Avec le même sens : Wuiard, Wuyard, Wuyart, Wyard, Wyart, Wiard et surtout Wiart (Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Belgique).
Wuilbaut Patronyme porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Wuilbaux, Wuilbeaux. C’est un nom de personne d’origine germanique, Willibald (will = volonté + bald = audacieux). Les noms voisins Wuibaut, Wuibaux en sont parfois des variantes, mais elles viennent en principe de Wigbald (wig = combat), tout comme Wuibout (51, 08).
Wuillai Egalement Wuilay, Wuillay. Porté dans le département du Nord, le nom est à rattacher à la racine Will, qui correspond au prénom Guillaume. Formes voisines : Willaey, Willaeys, Willai, Willay.
Wuillaume Autre forme de Guillaume, portée notamment dans la Meuse, le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Variantes : Wuillame, Wuillamme (59, 02), Wuilleaume (62), Wuillème, Wuillemme (08, 80). Diminutifs : Wuillemain (88, 68, 55), Wuillemet (08, 51), Wuillemin (08, 71), Wuillemot (59).
Wuilliot Porté dans le Nord-Pas-de-Calais et plus courant sous la forme Wuillot, c’est une variante de Guillot, diminutif de Guillaume.
Wuilmart Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais, où il est plus courant sous la forme Wilmart. Autre variante : Willemart. Deux solutions pour ce nom de personne d’origine germanique : soit un dérivé de Willem (= Guillaume), ce que laisse penser la forme Willemart, soit le nom de personne Willmar (will = volonté + mar = célèbre).
Wujczak Soit une variante de Wojczak, patronyme polonais formé sur Wojciech, nom de personne composé des racines woj (= combat) et ciech (= joie), soit plutôt un dérivé de wuj (= oncle maternel).
Wulleman Porté notamment dans le département du Nord, c’est une variante de Willeman, nom de personne d’origine germanique : il s’agit soit d’un dérivé de Willem (= Guillaume), soit, d’après M.T. Morlet, du nom Williman (willi = volonté + man = homme). Le prénom Guillaume se retrouve dans les noms Wullems, Wullen, Wullens (59).
Wullens Patronyme formé avec s de filiation sur Wullen, qui est lui-même une variante du néerlandais Willen, diminutif de Willem (= Guillaume).
Wurst Le nom désigne par métonymie un fabricant ou un marchand de saucisses, sens de l’allemand Wurst. Le dérivé Wurster correspond à la même activité.
Wurtz Nom très répandu en Alsace, qui peut avoir deux significations : soit il s’écrit Würtz, et on a affaire à un marchand d’épices (allemand actuel Würtze = assaisonnement). Soit il s’écrit Wurtz, et il s’agit d’un marchand de légumes (Wurzel = racine, et plus généralement tout légume se présentant sous forme de racines : carottes, salsifis…). Ceci dit, les deux mots ont pu se confondre.
Wust Porté notamment dans le Bas-Rhin, le nom peut être un toponyme (= lieu désert, sauvage), mais aussi un sobriquet pour une personne au visage disgracieux, ces deux sens étant attestés pour le moyen-haut-allemand wüeste, wuoste.
Wuthier Porté en Suisse, le nom est une variante de Wauthier, Vauthier, qui correspond à Gauthier (voir ce nom).
Wuyts Porté dans le département du Nord et en Belgique, c’est un ancien nom de personne, sans doute forme courte de Wouters, équivalent flamand de Gautier (source : Herbillon/Germain, voir bibliographie).
Wylock Porté en Belgique, le nom s’écrit aussi Wilock, Willock, Willocq, Wylocke. Certaines de ces formes sont présentes dans le département du Nord. Deux possibilités : soit un diminutif du néerlandais Wilhelm (= Guillaume), soit le surnom d’une personne lente ou d’un marchand d’escargots (moyen néerlandais "willok" = escargot, attesté dans le nord de la France en 1382 sous la forme "willox").
Wymann Porté notamment dans le Haut-Rhin et le Territoire de Belfort, également présent dans la Marne (variante : Wimann), le nom, probablement originaire de Suisse, devrait correspondre à l’allemand Wiemann, variante de Weinmann et donc surnom de vigneron (moyen-haut-allemand winman).
Wyngaerden Forme flamande en -en du néerlandais wijngaard (= plantation de vigne). Le nom désigne soit celui qui habite un lieu-dit ainsi appelé (le toponyme est très fréquent en Flandre), soit par métonymie un vigneron. Autres formes : Wyngaard, Wyngaerd, Wyngaert, Wingardin.
Wyns Porté notamment dans le département du Nord ainsi qu’en Belgique, c’est la forme génitive de Wyn, hypocoristique flamand de noms germaniques terminés par -win (par exemple Baldwin = Baudouin). Avec le même sens : Wynen, Wijnen, Wijnens.
Wyon Porté dans le Nord-Pas-de-Calais, c’est une variante régionale de Guyon (= Guy).
Wyseur Porté dans le département du Nord et en Belgique, semble correspondre au néerlandais wyser (= juge), mais on peut aussi envisager une variante de Viseur (= guetteur ou éclaireur).

Retour à la page d’accueil du dictionnaire