Port-Vendres,

point stratégique

En 1900, le rôle de Port-Vendres est double : port commercial relié notamment à l’Algérie, mais aussi, et peut-être surtout, port militaire, à une époque où les tensions en Méditerranée sont nombreuses. La France et l’Allemagne se disputent la domination du Maroc, et Port-Vendres est le port le plus proche du détroit de Gibraltar.

Si le rôle stratégique de Port-Vendres diminue peu à peu après la Grande Guerre, il n’en est pas de même pour son rôle économique. Ce n’est qu’après 1962 (indépendance de l’Algérie) que le déclin se manifestera vraiment.

Merci à Hervé Levano pour sa contribution.

Port-Vendres : vue générale du bassin
Le quai de la douane

(carte expédiée en 1906)

Arrivée de la Medjerda, en provenance d’Oran

(carte expédiée en 1909)

Entrée d’une escadre dans le port

(carte expédiée en 1903)

Visite du ministre de la marine Delcassé et du ministre de l’agriculture J. Pams, pour passer la revue navale à bord de l’Edgard-Quinet

(carte expédiée en 1911)

Le “Gouverneur Général Tirman”

(carte expédiée en 1933)

Vue du quai
La Marsa
Entrée de la Marsa au port
Torpilleur à quai

Retour à l’index