Egat,

Èguet

Voir la liste des communes

Egat : l’église et la tour
photo Jean-Pierre Lagasse

Superficie et situation géographique

Egat est une petite commune de 447 hectares située en Cerdagne, au sud du roc de la Calme, non loin du massif du Carlit. On y accède par la route qui relie Font-Romeu à Targasonne et Angoustrine, ou encore par une autre route plus étroite, au sud, venue d’Estavar. La commune est traversée par le ruisseau d’Egat, qui devient ensuite l’Estahuja, affluent du Segre. La forêt communale d’Egat, au nord-ouest, sépare la commune de Font-Romeu.

Communes limitrophes : Font-Romeu-Odeillo-Via, Targasonne, Estavar.

Première mention historique et origine du nom

Le village est cité dès l’an 839 sous la forme Egadde. On trouve au XIe siècle les mentions Egade, Egati, Egat, puis, dans les siècles suivantes, Eguet, Egued ou Eged. La graphie Egat s’impose à partir du XVIIe siècle.

D’apparence simple, le nom pose en fait de vrais problèmes d’analyse. Le rapport avec l’eau, qui pourrait paraître évident, semble impossible : on aurait forcément eu des formes commençant par Aig-. L’hypothèse d’un lieu fréquenté par les chevaux (latin equus, cf. aussi le catalan egua = jument) est plus séduisante, mais c’est la solution proposée par Coromines que l’on retient en général : il voit dans Egat l’équivalent du basque egatz, avec le sens de versant de montagne.

Les recensements

Année :

1999

1990

1982

1901

1836

Habitants :

504

419

310

99

89

Bref aperçu historique

Le village est cité en 839, avec le titre de paroisse, lors de l’acte de consécration de la cathédrale d’Urgell. Dès le XIIe siècle, la plus grande partie du territoire dépendait de l’abbaye de Saint-Martin du Canigou, qui conservera la seigneurie d’Egat jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. Ce petit village n’a jamais été très peuplé : huit feux au XIVe siècle, soit moins de 40 habitants, 89 habitants en 1836, lors du premier recensement vraiment fiable. On avait atteint un maximum de 124 habitants en 1881, avant de retomber dans des chiffres médiocres, avec un minimum de 53 habitants en 1954. Et brusquement, à la fin des années soixante, la tendance s’est inversée : les lotissements, les maisons individuelles, les chalets se sont multipliés (la proximité de Font-Romeu y est pour beaucoup), entraînant une impressionnante poussée démographique : le recensement de 1999 nous montre une population dépassant les 500 habitants, et ce n’est peut-être pas fini.

L’église paroissiale

Dédiée à saint Étienne, c’est un édifice roman profondément modifié à l’époque moderne. De dimensions modestes, elle comporte une nef unique en berceau brisé, avec une chapelle latérale. Le retable du maître-autel, d’inspiration baroque, date du XVIIIe siècle. Le clocher-mur a été remanié au XIXe siècle, tout comme la façade ouest sur laquelle il s’élève.

Autres monuments et lieux à visiter

Le village conserve une belle tour médiévale quadrangulaire, bâtie sur un éperon rocheux qui surveillait le chemin d’Angoustrine. On ajoutera qu’Egat possède une vue splendide sur le plateau cerdan et les montagnes environnantes. Un joli chemin traversant la forêt permet de gagner Font-Romeu à pied en une demi-heure.

Les noms les plus portés en 1841 par ordre d’importance

Autres listes de noms

Puig, Fabre, Maranges, Vidal, Buscaill, Piguilem, Grau, Campy, Marty, Samso, Rogole.

1497 : Guillem Bonet, Guillem Mergall (Margall), Pere Margall, Pere Guillem, Johan Aymar.

Autres liens sur le site

Liens internet

Egat sur le site de Jean-Pierre Lagasse

La commune en 1937 (annuaire-guide des P-O)

A 89 km de Perpignan, à 47 km de Prades. 69 habitants. Superficie : 447 hectares; Altitude : 1662 mètres.

Produits : bestiaux, céréales.

Curiosité : Tour du Moyen Âge.

Fête : 2e dimanche d’octobre

Maire : Buscail Antoine. Adjoint : Fabre Etienne. Conseillers : Marty Fr, Durand G, Grau S, Vidal Jh, Sanso J, Maranges Jh, Piguillem, Durand A.

Institutrice : Mlle Llamousi.

Agriculteurs : Sanso, Puig, Blanqué, Vidal, Duran, Bergne, Buscail, Maranges, Fabre, Casals, Sanso, Grau.

Retour à la liste des communes
Index