Mantet,

Mentet

Voir la liste des communes

Superficie et situation géographique

Mantet est une vaste commune de 3214 hectares, située en Conflent à la limite du Ripollès et du Vallespir. La frontière méridionale, très montagneuse, culmine au Pic de la Dona (2702 m), les autres sommets atteignant des hauteurs respectables : Pic de Coma Ermada (2504 m), Puig de la Llosa (2456 m), Roc Colom (2507 m), et, à la limite avec Py et Prats-de-Molló, le Pic de la Mort de l’Escolà (2463 m). De ces montagnes naissent la rivière de Mantet, affluent de la Tet dans laquelle elle se jette à Nyer, ainsi que divers torrents. L’ouest de la commune (Pic de Serra Gallinera, 2663 m) et l’est (Pla de Pomerola, 2456 m) sont également très montagneux. Le bois et les pâturages sont nombreux en dessous de 2000 mètres. On accède à Mantet depuis la vallée de la Rotja, en amont de Villefranche, en traversant les communes de Fuillà, Sahorre et Py. Le village se situe à 1555 m d’altitude, dans la parie septentrionale de la commune.

Communes limitrophes : Setcases (Espagne), Prats-de-Molló, Py, Nyer, Fontpédrouse.

Première mention historique et origine du nom

Le village est mentionné aux XIe et XIIe siècles sous les formes Villa Mentedo (1011, bulle de Serge IV en faveur de Cuixà), Mented (1022), Mentedi (1102). La forme Mantet se développe à la fin du Moyen Âge. Le toponyme semble désigner un lieu où pousse la menthe (latin mentha).

Les recensements

1999

1990

1982

1901

1836

17

26

23

157

145

Bref aperçu historique

Si certaines terres de la commune sont mentionnées en 1011 comme appartenant à Sant-Michel de Cuixà, le testament du comte de Cerdagne Guillem Jordà (1097) attribue le village et son église au prieuré de Corneilla-de-Conflent, qui était en train de se construire. D’autres seigneurs se partageaient les nombreux pâturages voisins. A la fin du XIVe siècle, l’ensemble de la seigneurie, qui comprenait aussi le village de Thorrent, passe aux mains de la famille d’Oms, qui la conservera jusqu’en 1682. Au moment de la Révolution, Mantet appartenait à la famille de Satgé, membre de la noblesse pradéenne.

Les pâturages de Mantet ont quant à eux toujours fait l’objet d’un statut spécial. Depuis 1633 la plus grande partie en était inféodée à douze particuliers, les familles de ces particuliers en jouissant de manière communautaire. Il semble que, par la suite, la situation n’ait jamais été suffisamment clarifiée, et une bonne partie de ces pâturages fait depuis plusieurs années l’objet d’un conflit opposant les villageois et le Conseil général à la Caisse d’épargne des Bouches-du-Rhône, qui possède de nombreuses terres à Mantet et à Py.

Difficile d’accès, le village a été peu à peu déserté. Il comptait 157 habitants au début du XXe siècle, le dernier recensement (1999) n’en relève plus que 17, la plupart des maisons n’étant habitées que l’été. A noter que, depuis 1984, existe la réserve naturelle de Mantet, créée en même temps que celle de Py.

L’église paroissiale

Dédiée à saint Vincent, l’église a été consacrée en 1102. C’est un petit édifice roman à nef unique. L’abside semble avoir été surélevée vers le XIIIe siècle. Le clocher est construit en continuité avec cette abside, dont il épouse la circularité.

Autres monuments et lieux à visiter

Si le village en lui-même ne présente qu’un intérêt limité, il est le point de départ de nombreuses balades dans la montagne. Point de passage quasi-obligé : le col de Mantet, à 1760 mètres. De là, on pourra gagner notamment la Mort de l’Escolà ou le Roc Colom, passer la frontière avec des airs de contrebandier, ou, pourquoi pas, descendre vers Py et Villefranche.

Les noms les plus portés en 1841 par ordre d’importance

Autres listes de noms

Fillols, Calvet, Clastres, Vidal, Corones, Ricart, Cougat, Arnaud, Poncet, Canals.

Autres liens sur le site

Liens internet

La commune en 1936

A 71 km de Perpignan, à 24 km de Prades. 79 habitants.

Produits : céréales, pommes de terre, bestiaux.

Fête : 22 janvier.

Maire : Fillols Pierre. Adjoint : Ricord Etienne. Conseillers : Fillols E., Fillols Jh., Fillols Jh. fils, Vidal R., Vidal Jh., Calver M., Corone S., Ricord Jh.

Retour à la liste des communes
Index